Ou S'inscrire

Vous n'êtes pas identifié.

27-05-2021 08:58:14

Manni
ManiaC
Lieu: Deauville
Date d'inscription: 11-12-2003
Site web

Blé cuit

Pour avoir un blé parfait voici la recette pour les heureux possesseurs d' un robot cuiseur :

-Trempage 24h ( seulement 12 h pour celui récolté l' année précédente )
-Rinçage
-Cuisson 1h30 à 90 degrés.
-Rinçage prolongé à l' eau froide

Une cuisson sans ébullition permet d' avoir un blé bien gonflé , tendre et non éclaté .

J' utilise le même principe pour le chènevis :
Trempage 12 h avec de la levure
Cuisson 30 minutes à 90 degrés
Rinçage .

Il y surement d' autres recettes ...

Dernière modification par Manni (27-05-2021 08:58:46)


Donnez un poisson à un homme et il mangera une journée.
Apprenez-lui à pêcher et il passera ses journées dans une barque à boire de la bière.

Hors ligne

 

27-05-2021 10:57:17

jacky 93
ManiaC
Lieu: CUZIEU (42)
Date d'inscription: 25-08-2013

Re: Blé cuit

Merci Manni.

Tu utilises également le blé pour l'agrainage ??


« Je suis ancien combattant, militant socialiste et bistrot…C'est dire si, dans ma vie, j'en ai entendu, des conneries. »

M.AUDIARD - Un idiot à Paris

Hors ligne

 

27-05-2021 12:45:27

Manni
ManiaC
Lieu: Deauville
Date d'inscription: 11-12-2003
Site web

Re: Blé cuit

J' avoue que je n' ai pas essayé une pêche à l' anglaise en agrainant que du blé et en pêchant avec cette seule graine .
Il faut tenter ...
Par contre j' ai fait en été de très belles pêches à la grande canne en utilisant la coupelle  et en associant blé cuit, maïs doux et chènevis cuit .


Donnez un poisson à un homme et il mangera une journée.
Apprenez-lui à pêcher et il passera ses journées dans une barque à boire de la bière.

Hors ligne

 

27-05-2021 14:23:54

Le Métèque
ManiaC
Lieu: Moulin
Date d'inscription: 02-02-2021

Re: Blé cuit

Depuis de longues années je pêche aux " TROIS GRAINES " de juillet à septembre.  J'agraine ou plutôt j'amorce un coup en sablière avec un ami. Nous amorçons au blé à 75 % plus 25 % de chènevis et de maïs. Notre amorçage commence fin mai jusque fin août. Nous nous relayons  pour ainsi dire tous les jours pour lancer des graines au même endroit. Nous éparpillons les graines près de la berge et jusqu'à 10 mètres de la rive. Comme pour nourrir les poules de la basse-cour.

Environ 500 grammes par jour en tout. Cela suffit amplement. Elles sont cuites comme le décrit Manni sauf pour le maïs qui met plus longtemps. Mais nous avons solutionné le problème. Nous nous procurons celui-ci chez un voisin qui produit du foie gras et qui gave des canards avec du maïs cuit. 

Les résultats ne sont vraiment visibles qu'au bout de 10 à 20 jours. Au bout de 4 semaines nous mettons au sec des gardons dépassant ou approchant le kilo. Les très rares pêcheurs qui pratiquent à l'amorce et aux bloches dans le même plan  ne soupçonnent même pas que la sablière recèle de tels sujets.

Lors des sorties, nous pêchons aussi bien la bordure qu'à 11 mètres. Les poissons se déplacent. Souvent il faut changer de fond. La profondeur varie de 2 mètres du bord à 4 mètres à 11 mètres. Au fur et à mesure des parties de pêches et pour cause d'agrainage les poissons sont pris entre " deux eaux ". Y compris des tanches, des brèmes ou des carpeaux qui mordent à la descente. 

La plupart du temps c'est le chènevis qui fonctionne bien en début de pêche avec des rotengles, puis ensuite c'est le blé. Le maïs est surtout pêchant lorsque les carpes envahissent le coup.


τα λέμε σύντομα

Hors ligne

 

27-05-2021 19:23:14

Jack28
ManiaC
Date d'inscription: 27-03-2013

Re: Blé cuit

Merci Manni et le Métèque pour ce partage.

Je ne suis pas un spécialiste des gardons et j'ignorais que les très gros spécimens pouvaient aussi bien répondre au blé durant la saison chaude, et en particulier en août.

Lorsque j'étais gamin, en Loire moyenne, il y avait, l'été, les pêcheurs d'ablettes et les autres qui, pour la plupart, pêchaient le gardon au blé. 

Les plus belles prises des pêcheurs locaux étaient des gardons "comme la main" et l'on ignorait que des gardons d'un kilogramme pouvaient exister...enfin jusqu'au jour ou un parisien en vacances, avec une ligne grossière (comme pour le chevesne) sortait sous notre nez  que des gros gardons qui devaient peser entre 500 gr et un kilo.  Curieux, il nous a expliqué qu'il pêchait avec de la mousse filamenteuse, comme celle qui poussait le long des quais de la Seine... et que c'est pour cette raison que leur fiente était toute verte.

Depuis cette époque lointaine, je présumais que les gros gardons se nourissaient essentiellement de verdure dès que l'eau devenait très chaude.

Donc, encore merci !

Hors ligne

 

27-05-2021 20:21:27

rellik
ManiaC
Date d'inscription: 03-01-2014
Site web

Re: Blé cuit

Je peux te certifier que ça fonctionne à l'anglaise Manni, le seul hic c'est que la graine ne tient pas sur des lancers un peu appuyés, il faut donc privilégier des lancers en douceur et à petite distance.
Je pratiquais dans mon enfance avec une pseudo canne anglaise mais je pêchais rarement à plus de 15m.

Hors ligne

 

28-05-2021 19:45:58

levieuxpecheur
ManiaC
Lieu: Marcinelle (Belgique)
Date d'inscription: 06-08-2018

Re: Blé cuit

et attention les carpes peuvent aussi arrivé elle aime aussi le blé. original  original

Hors ligne

 

29-05-2021 08:28:16

sequedin
ManiaC
Lieu: lille
Date d'inscription: 26-03-2009

Re: Blé cuit

rellik a écrit:

Je peux te certifier que ça fonctionne à l'anglaise Manni, le seul hic c'est que la graine ne tient pas sur des lancers un peu appuyés, il faut donc privilégier des lancers en douceur et à petite distance.
Je pratiquais dans mon enfance avec une pseudo canne anglaise mais je pêchais rarement à plus de 15m.

Et pourquoi pas fronder des graines et escher avec des asticots (blancs) ?

Hors ligne

 

29-05-2021 09:53:11

Manni
ManiaC
Lieu: Deauville
Date d'inscription: 11-12-2003
Site web

Re: Blé cuit

Tu as raison et lorsqu' on regarde certaines videos sur la pêche au stick ou au waggler en rivière on voit que les intervenants utilisent en plus des asticots du chènevis pour l' agrainage .
J' ai moi même pêché à une certaine époque en agrainant du blé cru , juste pour provoquer des vibrations et solliciter les poissons qui prenaient ensuite très franchement mes gozzers .

Je me suis amusé à faire la liste ( sans doute incomplète ) des particules qu' on peut agrainer :
- Larves : gozzers , casters .
- pellets poisson de 4 , 6 et 8 mm . Pellets chapelure de 4 et 6 mm .
- graines : blé cuit , maïs doux , maïs pop corn , chènevis .
- légumineuses : petit pois , vesces , sorgho .
- autres : baies de sureau , pâtes perles .


Donnez un poisson à un homme et il mangera une journée.
Apprenez-lui à pêcher et il passera ses journées dans une barque à boire de la bière.

Hors ligne

 

29-05-2021 12:36:50

rellik
ManiaC
Date d'inscription: 03-01-2014
Site web

Re: Blé cuit

sequedin a écrit:

Et pourquoi pas fronder des graines et escher avec des asticots (blancs) ?

Parce que lorsque j'étais gamin, je n'avais pas forcement accès à tout ça, la plupart des pêches de mon enfance se faisaient à la pâte ou aux graines.

Hors ligne

 

29-05-2021 13:30:51

JBB73
ManiaC
Date d'inscription: 17-01-2018

Re: Blé cuit

Manni a écrit:

Tu as raison et lorsqu' on regarde certaines videos sur la pêche au stick ou au waggler en rivière on voit que les intervenants utilisent en plus des asticots du chènevis pour l' agrainage .
J' ai moi même pêché à une certaine époque en agrainant du blé cru , juste pour provoquer des vibrations et solliciter les poissons qui prenaient ensuite très franchement mes gozzers .

Je me suis amusé à faire la liste ( sans doute incomplète ) des particules qu' on peut agrainer :
- Larves : gozzers , casters .
- pellets poisson de 4 , 6 et 8 mm . Pellets chapelure de 4 et 6 mm .
- graines : blé cuit , maïs doux , maïs pop corn , chènevis .
- légumineuses : petit pois , vesces , sorgho .
- autres : baies de sureau , pâtes perles .

J'ajouterai les fèveroles (carpes, grosses tanches) et.... le frolic pour les mêmes poissons + les très gros rotengles et gardons.... Ces deux esches ont le mérite pour le pêcheur qui se fait un coup pour une certaine période de se démarquer de ses "concurrents".  Dans ces conditions, si l'on pêche souvent au même endroit, la pêche à l'agrainage à un avantage, c'est le prix tout à fait raisonnable des produits que nous citons, bien loin des amorces "farine"... J'utilise aussi aussi le maïs "de ferme", trempé, cuit dur, pour pêcher la brême dans des endroits "pourris" de chats... Et de brêmes. pêche qui nécessite un amorçage de quelques jours, donc du temps, une connaissance de terrain, un peu à l'encontre de ce que la majorité des pêcheurs qui sont souvent dans l'immédiateté...

Hors ligne

 

29-05-2021 17:26:31

Jack28
ManiaC
Date d'inscription: 27-03-2013

Re: Blé cuit

Merci JBB73 de me rappeler que le maïs "de ferme" fonctionne notamment sur les brêmes.
En effet, la première quinzaine de juin, je vais résider dans le Gers, tout près d'un lac(UBY) qui serait  "pourris" de chats...
Je crains donc le pire en espèrant quand même attraper autre chose (plaquettes, carpes, voire carnassiers)

Hors ligne

 

29-05-2021 22:05:41

JBB73
ManiaC
Date d'inscription: 17-01-2018

Re: Blé cuit

Si je peux me permettre un conseil, faire tremper le maîs 24 h (eau chaude), surveiller la cuisson pour avoir le moins de grains éclatés possible lorsque la cuisson parait satisfaisante, je verse de l'eau froide pour arrêter la cuisson... Si les brêmes sont vraiment nombreuses, il ne faut pas hésiter à amorcer avec 5 litres au moins deux jours de suite. Dans cette histoire, rien ne remplace la connaissance des lieux... Et la persistance... La période que tu indiques, me parait identique à celle à laquelle j'attaque...

Hors ligne

 

30-05-2021 12:56:38

Saônard
ManiaC
Lieu: Montceaux 01
Date d'inscription: 04-04-2007

Re: Blé cuit

Manni a écrit:

Tu as raison et lorsqu' on regarde certaines videos sur la pêche au stick ou au waggler en rivière on voit que les intervenants utilisent en plus des asticots du chènevis pour l' agrainage .

Au stick j'agrainais aussi avec du chènevis en plus des asticots . Je ne l'ai pas inventé , ça m'avait été indiqué par Michel Goux du magasin le Pêcheur de la Cité à Villeurbanne . Un maître en la matière ....


Sur les stades de foot entre les joueurs et les supporters celui qui a le plus gros QI c'est le ballon !...

Noëlle Perna " Mado la niçoise "

Hors ligne

 

Pied de page des forums

logo_punbb