Ou S'inscrire

Vous n'êtes pas identifié.

02-01-2019 09:16:22

Magic
ManiaC
Date d'inscription: 23-12-2003
Site web

Bilan carna's 2018

N'hésitez pas a ajouter vos bilans à ce post !  wink

Pas de chiffrage pour le mien (même si j'ai les chiffres) ça reste une vue de MES parcours et de MA façon de pêcher, sans doute pas une vérité non plus  wink

Bilan de la saison écoulée, je le fais par éspèce, c'est plus un ressenti global de ma saison qu'une étude détaillée de mes 250 sorties leurres !

Sander lucioperça :
une année vide si je peux dire ! 3 poissons maillés dont 2 en recherchant d'autres espéces...oops !
Bon à ma décharge je l'ai assez peu péché, je lui dédirais ma saison 2019 !

Squalius cephalus :
mais quel est ce poisson ? le cheucheu bien sûr, que des petits et un seul de 40+, peu péché aussi !

Perça fluvitilis :
Nos chéres zébrées, celles qui nous permettent de sauver les douilles !

Je dois bien dire que cette année à été trés dure, j'ai remarqué une sensible baisse des populations, avant je voyais souvent des suivis par 10 à 50 perches sur mes leurres moyens, cette année quasi pas de suivi et quand ça suivait c'était juste une !
je ne sais pas si cela vient de 3 ans de sécheresse avec 2 printemps et des crues ... globalement mon nombre de prise de 20+ à chuter de 60% par rapport à mes meilleures saison, bon le fait d'avoir fait une saison brochet ne favorise pas les prises de moyennes zébrées non plus !
3 poissons de plus de 40 : 40-43-46 , record battu avec la 46 en lac au crank plongeant silencieux, un sacré combat pour une perche !


Micropterus salmoides :
Bass is back ! depuis 3 saisons (chaudes & sécheresse) les populations semblent explosées ! beaucoup de juvéniles depuis 2 ans, enfin sur les parcours no-kill ou les rivières difficiles d'accès.

J'ai profité des beaux jours pour explorer les techniques avec des ecrevises, créatures et pris mon premier bass en wacky !
Il me reste beaucoup à apprendre sur ce poisson. C'est ma meilleure saison bass ! plusieurs poissons de 40 et 46 pour le plus long !
J'ai découvert des parcours ou il semblent s'implanter, bien sûr il faudra garder ces coins secret afin que la colonisation se fasse durablement...

Silurus Glanis :
Que 2 spécimens cette saison, quelques sorties dédiées, il fallait être au bon endroit au bon moment, a noter que j'ai tenu un 1.8/1.9 en Loire en bateau mais 4 branches des triples se feront ouvrir comme du fer blanc, ça aurait été mon plus gros !

Esox Lucius :
surnommé maitre Esox, notre brochet national, je lui ai dédié une grande partie de mes sorties, j'ai compulsivement, avec acharnement, abnégation et obstination, cherché les brocs !

Fort de mes saisons 2014 & 2015 ou j'avais exclusivement dédié ces années aux becs, c'est avec l'expérience accumulée ainsi que des spots connus que ma saison ''broc'' fut lancée, en trombe avec 6 prises lors de l'ouverture !

les 3 premières semaines seront extra, je n'ai jamais connu autant de tapes, de suivis, de décroches !
Un poisson de 81 pris sur un spot que j'explorais pour la première fois cloturera la période ouverture !
Passé les premières semaines, suivront quasi 3 mois de désert halieutique, je vais avoir 15 jours ou je ne sors aucun poisson malgré une vingtaine d'attaque de poissons maillés dont deux 80+ perdu au chatterbait car pas férré au milieu des nénuphars !

Au plus chaud de l'été et devant le peu de touche, j'ai privilégié les bass et fin aout je reprends la traque !
Au début de mes vacances (mi septembe-mi octobre) je touche en cherchant les bass, un 88 sur une ecrevisse en 2", coup de chance il est piqué juste à la commissure du bec ! un poisson surprise sur un parcours pourtant assez pauvre en brochet !

Au fil de mes congés j'explore mes lacs de barrage avec des gros cranks plongeants, pêche découverte la saison dernière un peu par hasard !
Les premiers becs se feront mettre au sec et je me rends compte qu'ils sont trés actif ! mais à la pêche rien n'est jamais acquis, il faut se remettre en question tout le temps, tester des trucs même quand on semble avoir trouvé le bon patern !

En pratiquant le cranking sur les bordures je ne prends que des poissons de petites tailles (65 max), je me dis que les plus beaux doivent aussi casser la croute, mais que je ne pêche pas la bonne zone, je change alors mon fusil d'épaule, je prospecte pleine eau au milieu de rien, enfin rien, si ! je cherche les boules de fourrage et peigne méthodiquement ces zones ! C'est à ce moment que je pique mes 2 géants plus un poisson de 77, quand je pense que j'aurais pu continuer sur les petits en bordure ... !

la fin de saison sera en fonction de la météo, aprés le manque d'eau en fin d'automne, les crues du début d'hiver refont bouger les pikes !

Ma saison 'broc' étant gagnée ma motivation est un peu tombée en fin d'année : j'ai l'impression d'avoir accompli un rêve avec mon bec record et je sais que désormais il sera compliqué de faire mieux ! Sans doute le poisson d'une vie ! Il est sans doute temps de passer à autre chose ...

Quand je repense à cette doublette de géant,
j'ai encore le souvenir du shoot d'adrénaline lorsque je les ai pris à l'ouie en criant comme un gros taré !
Que c'était bon !

Au final une bonne saison broc , malgré quelques jolis brocs, perdus ou coupés, je ne sais pas si c'est l'effet du changement de maille, mais ma moyenne à grandement augmentée !

A cela s'ajoute la saison truite de laché, ou la réglementation me permettait d'utiliser des imitations de teigne, j'ai donc oeuvré en drop/teigne pour une grosse trentaine d'arc et de fario !

j'ai aussi monté une canne toc ainsi qu'une canne mouche, deux technique que j'explorerais plus en 2019.

Une saison avec aussi son lot de rencontres au bord de l'eau ou sur les salons (Clermont/Nantes), merci aux potes qui m'ont conviés à la pêche, du bord, en float ou sur leur bateau !

Un Big Up à mon padawan Josselin qui a supporté mes jeux de mots foireux, mes chambrages à deux balles et parfois les démos qu'il à prise.
je suis content de la prise de ses premiers becs avec l'émotion que ça lui à procuré, ça m'a rapellé mes débuts !

D'un point de vue global, l'expérience et la connaissance des zones ET périodes favorables m'ont permis d'être plus éfficace et de rentabiliser au mieux mon temps de pêche, je connais désormais les bons endroits, je sais les bonnes périodes et je compile tout ça par espéce pour optimiser mes sorties !

2019 pointe déja le bout du nez, carte en poche, c'est une année sandre qui se profile ! je passerais des 700 dents , aux grosses cannines !
De nouvelles aventures, de nouveaux (gros) poissons, de nombreuses sorties !

j'en profite pour vous souhaiter une trés bonne année 2019, que la santé vous permette d'aller au bord de l'eau le plus souvent possible !
Pleins de poissons & d'émotion !

Hors ligne

 

02-01-2019 11:32:32

Saônard
ManiaC
Lieu: Montceaux 01
Date d'inscription: 04-04-2007

Re: Bilan carna's 2018

Salut Magic ,

Merci de nous faire partager tes résultats de l'année 2018 ( j'avoue ne pas avoir tout suivi au jour le jour ... ) ainsi que de nous faire part de tes " projets carna " pour 2019 ! Bonne année aussi à toi avec plein de beaux sandres à la clef et des lives comme tu en as le secret ! Je promets d'être un peu plus assidu cette année ...  original


Sur les stades de foot entre les joueurs et les supporters celui qui a le plus gros QI c'est le ballon !...

Noëlle Perna " Mado la niçoise "

Hors ligne

 

02-01-2019 12:19:24

julien92
ManiaC
Lieu: Versailles
Date d'inscription: 15-02-2006

Re: Bilan carna's 2018

Bravo Yvan, une année riche et de beaux poissons à la clé.

Vu comment c'est parti, je vais aussi beaucoup m'y consacrer cette année, la pêche aux carnas ayant l'avantage d'être facile et rapide à mettre en œuvre, c'est pratique quand on a des petits qui laissent difficilement une demi journée complète de disponible. Ma reprise, quasi repartie de zéro, s'est faite à partir à partir de début août. Même s'il y a eu des moments de doutes et des capots à répétition quelques jolis poissons sont venus me récompenser. Pour moi, trois espèces reines avec lesquelles je prends le plus de plaisir : le brochet, le sandre et le loup. Le reste c'est annexe ou bonus.

Brochet : quelques poissons cet été dont un seul sympa (hormis un autre de 75 pris au feeder en début de saison  biggrin ) autour de 75 cm. C'est d'ailleurs le tout premier poisson que j'ai pris à ma reprise.

Sandre : quelques poissons dont une paire sympa d'abord cet été dans les courants. Pêche que j'ai continué par chez moi sur la Seine tant qu'il faisait encore bon avec du sandrillon à la clé. Puis ça s'est gâté jusqu'à ce que je commence à trouver quelques clés pour les pêches hivernale avec un poisson de 70 pour clore l'année.

Loup : des petits pas trop compliqués à faire sur la côte landaise. En méditerranée, ça sera beaucoup plus compliqué et il faudra attendre l'automne pour que j'en fasse quelques uns dont un maillé. C'est une pêche totalement nouvelle pour moi et passionnante, qui peut être très variée : leurre de surface, jerkbait, shad en buzzing, leurre souple, pêche à gratter au slug... Cette diversité de pêches et de comportements est accrue en méditerranée avec la présence des étangs littoraux en plus de la mer. En 2019, je pratiquerai plus assidument cette pêche maintenant que là aussi, je détiens quelques clés que je n'avais pas.

Perche : je ne la cherche pas, ça ne m'intéresse pas de faire de la touche avec de la perchette. Par contre, en faire une vraiment belle en pêchant autre chose fait toujours plaisir. En fin d'année, je tombe mon record perso avec un poisson de 42.

Bass : je lui ai consacré quelques sorties cet été. Ce n'est pas un poisson qui me passionne d'une façon générale mais quelques pêches dédiées aux beaux jours sont toujours ludiques et agréables. Beaucoup de petits poissons et trois poissons autour des 35 cm.

Quelques autres prises collatérales (chevesnes, alose...). Pas de silure. Je vais sûrement dédier quelques pêches à ce dernier en 2019 sur les seuils rhodaniens aux beaux jours. Avec le recul, plutôt content de ma reprise avec un bilan correct même si les vrais beaux poissons restent à faire. Je compte sur 2019 pour tomber les records.

Hors ligne

 

02-01-2019 17:23:23

Vince
ManiaC
Lieu: Mer
Date d'inscription: 09-01-2004
Site web

Re: Bilan carna's 2018

Dans un mode bien moins simpliste :

- brochet : pas un maillé de l'année, quelques non maillés mais rien de flagrant. Pas trouvé de solution (spot / patern)
- perche : un léger retour dans la loire après 2 ans de disette. Rien d'extraordinaire, mais des petites, donc un espoir pour l'année à venir
- chevesne : rien de fabuleux en taille, jute une sortie fly avec plus de 50 poissons entre 15 et 30.
- bass : ???? qu'est-ce donc ?
- silure  : peu cherché, pas trouvé, même par hasard, ou peut-être une décroche
- sandre : premier sandre maillé au leurre, et deux autres, une bonne saison quelque part
- rotengle (si si) : ils raffolent du drop terreau sur les plages au soleil
- gardons : comme les rotengles

En salt (ça fait classe) :
- vieilles : une boucherie, force est de constater que j'en ai souvent plus pris que mes camarades
- bars : au début de cette année, je n'en avais pris qu'un. Cette année j'en ai pris une dizaine, dont 3 au leurre de surface, magnifique. Même une casse !
- lieus : une dizaine aussi, maillés de peu
- maquereaux : 4 ou 5, marrant sur des cannes pas trop fortes (et vive le bbq)

Pour l'année à venir, de l'opportunisme en eau douce, peut-être des weekends dédiés carna un peu plus loin (style Eguzon). Les techniques dépendront de la loire, donc rien de prévisible. Peut-être un peu de truite si je trouve un parcours. En mer par contre, je monte une canne pour la pêche au leurre dur (minnow et surface) pour être plus à l'aise. Jusque là j'étais en casting, très bien pour la gratte, mais peu efficace sur du leurre dur.
En tout cas, je vais faire en sorte de plus pêcher. On verra ce que décident les poissons.


C'est bientôt les fêtes, servez du silure ou du cormoran à vos invités

Hors ligne

 

02-01-2019 20:00:42

pescaïré
ManiaC
Lieu: Bastia
Date d'inscription: 24-07-2007

Re: Bilan carna's 2018

Pour ma part cette année j'aurais tout axé sur la mer avec juste la truite en douce pour vraiment profiter des deux régions où j'aurais été cette année

je commence de Janvier à Juillet au Pays Basque et en Occitanie, des pépins de santé et des nouveaux objectifs professionnels m'ont amené à avoir du temps, que j'ai pris pour ne pas louper le début de saison en mer :

Merlu, Bar et Pagre essentiellement en Bateau, Bar du bord sur mes spots habituels. Pas mal de seiches également, j'ai passé de belles soirées à Saint Jean de Luz à sa recherche.

Pour la truite j'ai accès sa recherche en Sâoule et Labourd, au Pays basque, un peu à l'écart des Nives, j'ai bien réussi ma saison après l'avoir préparé et en ayant fait pas d'observation.


De Juillet à aujourd'hui, la Corse, Haute Corse exactement. J'ai délaissé un peu la pêche, sauf la truite, je finirai par une fermeture que je ne revivrait probablement plus, 43 poissons entre 40 et 50 au leurre sur 3km de rivière, une activité de fou. LE jour a ne pas louper. Ensuite du rock (quand on habite sur un port...), très varié ici et on est sur d'avoir des touches.

En chasse sous marine, j'ai beaucoup observé de Denti, tellement Majestueux que j'ai pas pu en tirer un sur les 5 à portée. Je flécherai en Octobre une sériole de 5kg qui me laissera un beau souvenir de cette île. Pas mal de rouget, marbrés, sar, royales ... Un véritable paradis, cette île, que je vais quitter de nouveau en Mars pour retrouver le Pays Basque. Avec un arrière gout amer de ne pas avoir assez profiter. Pas Grave, j'ai des projets ici, je reviendrai poser mes valises et ma femme ici.

Beaucoup de randonnées et trails, des paysages grandioses.

Une année proche de la nature, avec toutes mes passions réunies. Il faut savoir quelques fois prendre du recul et profiter de la Terre.

Hors ligne

 

02-01-2019 20:59:34

Corazon
ManiaC
Lieu: Liège (Belgique)
Date d'inscription: 09-02-2016

Re: Bilan carna's 2018

Magic a écrit:

... mes 250 sorties leurres !

w00t  w00t  w00t

Crévindiou, les poissons doivent trembler en te voyant arriver au bord de l'eau  tongue

Cette année : un zéro pointé.  Une dizaine de sorties, 3 en Meuse (juste attrapé des gobies sur les triples) et une dizaine dans l'étang de mon village.  J'y ai décroché un énorme brochet (un des rares, car plus de ré-empoissonnement depuis longtemps de carnassier) et malgré mes efforts, plus moyen de le piquer.

Cette année : j'essayerai encore de le prendre.  Je m'imagine qu'il est rusé et que je n'ai pas encore la bonne technique !

Hors ligne

 

03-01-2019 09:41:12

julien92
ManiaC
Lieu: Versailles
Date d'inscription: 15-02-2006

Re: Bilan carna's 2018

pescaïré a écrit:

je finirai par une fermeture que je ne revivrait probablement plus, 43 poissons entre 40 et 50 au leurre sur 3km de rivière

ohmy le carton !

Hors ligne

 

03-01-2019 10:33:08

julien92
ManiaC
Lieu: Versailles
Date d'inscription: 15-02-2006

Re: Bilan carna's 2018

Un autre bilan que j'ai fait également concerne la mentalité dans cette pêche qui a bien changé en 15 ans. Pour remettre les choses dans le contexte, je pêchais pas mal le carnassier et surtout le bochet dans la période 1998 - 2003, au leurre mais aussi au vif et au mort manié. A l'époque le mort manié était encore à la mode et il y avait quelques précurseurs des pêches modernes qui faisaient la promotion de techniques et leurres qui nous paraissent normaux aujourd'hui (le casting, les spinnerbaits, les LS pour la pêche du bass...). Je pense notamment à Numa Marengo qui était pigiste dans "La pêche des carnassiers" car c'est lui qui me vient en tête mais il y en avait quelques autres. Il y avait un certain décalage entre ces lignes qui donnaient un souffle nouveau à cette pêche restée un peu dans son jus (d'ailleurs au bord de l'eau il y avait peu de pêcheurs aux leurres et 80% du temps c'était une cuiller tournante accrochée au bout), et les catalogues et rayons des magasins qui n'avaient pas une offre pléthorique dans ce sens. Quand je trouvais un spinnerbait ou un sachet de worms dans un rayon, je sautais dessus car c'était chose rare. Le choix du coloris n'était en général pas très cornélien non plus.

Depuis évidemment tout ça a explosé et s'est démocratisé, et même sans pratiquer ça se voyait. J'étais le premier à pester de voir des rayonnages entiers de leurres et de matériel pour le carna (qu'à l'époque je cherchais assidument) et un micro rayon de pêche au coup où je ne trouvais pas la moitié de ce que je cherchais dans les magasins. C'est vrai que cette pêche est séduisante et a sûrement permis à pas mal de se (re)mettre à la pêche. Elle dégage une image moderne, dynamique. C'est pratique, ça nécessite peu de matériel (j'ai pas dit que c'était pas cher, c'est une pêche pas moins coûteuse qu'une autre, loin de là) et de logistique. C'est adapté à nos modes de vie où il faut jongler entre boulot, vie de famille... bref, que des avantages. Mais ce succès est aussi ce qui pourrit cette pêche. C'est une des rares pêches en France qui permet à des gens de vivre et le paquet est mis sur le marketing (le pro staff et les sponsoring divers expliquent aussi peut être les prix élevés). Les pages Facebook des marques sont devenues presque pires que Linkedin : les quelques têtes d'affiche bien connues sont obligées de créer plusieurs profils pour accepter tous leurs amis par milliers (quand elles y trouvent un intérêt - généralement mercantile) ; parfois une simple photo publiée ou un like sur la photo d'un autre se traduit par une demande d'ajout en ami par des gens qu'on ne connait ni d'Eve ni d'Adam. Bref, ça réseaute à gogo, comme sur Linkedin, c'est juste de la visibilité et il n'y a rien ou pas grand chose derrière. En fait on ne voit pas bien le but, à part peut être, pour certains, acquérir "l'aura" suffisante pour accéder au pro staff des grandes marques. Cet engouement, couplé avec le rajeunissement des nouveaux pêcheurs et les medias modernes (Facebook, Youtube), fait qu'aujourd'hui n'importe qui et je dis bien n'importe qui peut se faire entendre et est parfois suivi. Il y a des gars très bien, je ne dis pas, j'ose même espérer qu'ils sont encore majoritaires, mais il y aussi un tas de mecs qui ne savent ni écrire, ni parler correctement, qui prennent un melon d'enfer... ça tire vraiment vers le bas par rapport à ce qu'on pouvait (et qu'on peut toujours voir) dans la presse papier. Je me suis par exemple inscrit sur un autre forum bien connu de pêche au carna et c'est incroyable le nombre qui préfèrent consacrer leur énergie à t'expliquer que ta question est débile ou inintéressante plutôt que de passer leur chemin et laisser les quelques uns qui ont envie de répondre. Il y a aussi les ayatollahs des bonnes pratiques, ceux qu'on ne voyait pas avant. Ces derniers, on peut les voir sur les commentaires de presque chaque vidéo Youtube et c'est affligeant. Pour citer quelques morceaux choisis que j'ai vu dernièrement : un mec qui traite les pêcheurs de viandards alors même que ces pêcheurs relâchent leurs poissons, la raison étant juste que la remise à l'eau n'est pas filmée ; un autre qui gueule parce que le mec a coupé son brin mort avec les dents et à craché ses 2 cm de nylon à la baille ; et j'en passe... ils commencent à devenir nombreux ceux là. Enfin, pour finir mon discours de vieux qu'on, ce qui a changé corolairement, c'est l'effectif au bord de l'eau. La pression de pêche est devenue énorme et je m'inquiète que beaucoup de milieux puissent la supporter tout en conservant la même qualité de pêche. Ce n'est pas parce qu'on relâche les poissons (ça c'est un point positif sur lequel les mentalités ont bien évolué) qu'ils ne s'éduquent pas ou ne changent pas de comportement. On pourrait prendre ça comme un chalenge mais sur certains parcours si les poissons commencent à déserter les rares zones accessibles du bord, les pêcheurs du bord peuvent être dans la merde par exemple.

Voilà, je ne sais pas trop ce que vous en pensez. Ce sont des choses dont j'ai pris conscience cette année, qui m'ont choqué et que je n'ai pas ressenti dans la pêche au coup. Je n'ai pas le recul, je suppose que ce qu'on voit sur internet n'est pas un reflet fidèle, mais j'ai vraiment l'impression d'avoir affaire à une pêche de cons. Heureusement la réalité du bord de l'eau m'a généralement confortée dans le bon sens, les gens que je croise sont plutôt aimables, humbles, sympas et pas avars de tuyaux bien loin des mecs qui floutent leur photo pour pas qu'on voit que le poisson a été pris dans l'eau.

Hors ligne

 

03-01-2019 18:45:52

Vince
ManiaC
Lieu: Mer
Date d'inscription: 09-01-2004
Site web

Re: Bilan carna's 2018

julien92 a écrit:

Voilà, je ne sais pas trop ce que vous en pensez. Ce sont des choses dont j'ai pris conscience cette année, qui m'ont choqué et que je n'ai pas ressenti dans la pêche au coup. Je n'ai pas le recul, je suppose que ce qu'on voit sur internet n'est pas un reflet fidèle, mais j'ai vraiment l'impression d'avoir affaire à une pêche de cons. Heureusement la réalité du bord de l'eau m'a généralement confortée dans le bon sens, les gens que je croise sont plutôt aimables, humbles, sympas et pas avars de tuyaux bien loin des mecs qui floutent leur photo pour pas qu'on voit que le poisson a été pris dans l'eau.

C'est un peu la mode de la minorité bruyante qui pense avoir raison parce qu'elle fait le plus de bruit. Heureusement la réalité l'emporte souvent devant la bêtise.
A noter que l'on n'est pas trop touché par ça sur PM; depuis l'affaire du tapis, les ayatollahs ont certainement migré vers d'autres cieux plus favorables. C'est d'ailleurs pour ça que je ne consulte aucun site carna, trop préchi-précha.


C'est bientôt les fêtes, servez du silure ou du cormoran à vos invités

Hors ligne

 

03-01-2019 22:41:18

yoann62217
ManiaC
Lieu: Arras ( 62 )
Date d'inscription: 20-07-2011

Re: Bilan carna's 2018

Vince a écrit:

- vieilles : une boucherie, force est de constater que j'en ai souvent plus pris que mes camarades

Vince sait y faire avec les vieilles !  tongue


Carnass' un jour, ...

Hors ligne

 

04-01-2019 07:06:30

Jipes67
ManiaC
Lieu: Wasselonne
Date d'inscription: 06-05-2010

Re: Bilan carna's 2018

julien92 a écrit:

Voilà, je ne sais pas trop ce que vous en pensez. Ce sont des choses dont j'ai pris conscience cette année, qui m'ont choqué et que je n'ai pas ressenti dans la pêche au coup. Je n'ai pas le recul, je suppose que ce qu'on voit sur internet n'est pas un reflet fidèle, mais j'ai vraiment l'impression d'avoir affaire à une pêche de cons. Heureusement la réalité du bord de l'eau m'a généralement confortée dans le bon sens, les gens que je croise sont plutôt aimables, humbles, sympas et pas avars de tuyaux bien loin des mecs qui floutent leur photo pour pas qu'on voit que le poisson a été pris dans l'eau.

Oh si c'est encore valable pour la pêche au coup et notamment au feeder.
Comme tu l'as bien expliqué dans ton post la démocratisation du feeder et tout le monde peut s'équiper à petit prix surtout pour la pêche au method... Du coup on croise malheureusement le même genre d’énergumènes que tu décris  sad  angry

Hors ligne

 

04-01-2019 09:06:09

Vince
ManiaC
Lieu: Mer
Date d'inscription: 09-01-2004
Site web

Re: Bilan carna's 2018

yoann62217 a écrit:

Vince a écrit:

- vieilles : une boucherie, force est de constater que j'en ai souvent plus pris que mes camarades

Vince sait y faire avec les vieilles !  tongue

Faut être opportuniste dans la vie


C'est bientôt les fêtes, servez du silure ou du cormoran à vos invités

Hors ligne

 

04-01-2019 11:29:10

Magic
ManiaC
Date d'inscription: 23-12-2003
Site web

Re: Bilan carna's 2018

j'ai pas me faire des potes !

On est passé des tout premiers forums de discussion et une communauté s'est crée rapidement, c'était le début d'internet !
On passais des mag papiers et des conseils du grand père, à une intéractivité quasi directe.
Quel bonheur au début de discuter pêche avec d'autres passionnés,

forcement avec les avancées technique, le haut débit et tout,  les flux de pêcheurs ont grossis, générant plus de traffic sur le blogs, forums ect...
la démocratisation de ce genre de support à explosé générant par la même un afflux de nouveaux membres, aujourd'hui quelque soit le sujet, le loisir, le sport, quand on a une question on cherche sur le net : google, réseaux, forums, c'est devenu commun !

l'esprit de partage et d'échanges qui régnait au début s'est transformé en : je cherche une info, j'ai trouvé, j'me barre (souvent sans dire Merci)
c'est devenu presque naturel !

les plus jeunes générations voire moins jeunes, viennent maintenant fleur au fusil demander sans vergogne, un super spot pour les becs métrés, ou pour cartonner les sandres ou bass sur frayères .... crying

On est passé du partage (investissement sur un/des forums) à la consommation de masse, on vient poser gratuitement une question et on se casse.

De ce fait beaucoup de forums ont disparus ou sont en forte baisse car plus grand monde ne les fait vivre.

le marketing s'est vite emparé de ce vecteur de com, pour toucher plus de nouveaux clients, en créant de pseudo blog ou l'on vante les produits de tel ou tel marque, désormais avec les réseaux sociaux tous le monde a suivi le mouvement, on crée sa page, on raconte sa vie, on joue son mytho, on expulse ceux qui critiquent et on gardent les "gentils" qui suivent/gobent tous ce qu'on leur propose/vends/fait croire

A croire que pour exister il faut avoir un compte sur un réseau sociétal !

Aujourd'hui il semble falloir plus paraitre qu'être !

Comme avec notre société actuelle, y'a du bon, du trés bon et du franchement mauvais ! à chacun de faire son tri !
Tout le monde à la parole, mais peu détiennent la vérité (si t'en est qu'il n'y en ai un ! ) ou diffuse de l'info fiable !

Moi je vis ma vie de pêcheur sans me soucier de ce que font les autres, je ne suis pas les tendances, les influences, les routes tracées par d'autres.
Peu importe qu'on critique mes écrits, mes photos, je partage sans espérer en retirer un quelqueconque bénéfice/reconnaissance
Aprés je ne suis pas dupe non plus, je ne diffuse pas tout, ne donne aucun spots et parfois floute mes photos !

et comme tu le dis Julien, la vraie vie est au bord de l'eau, dans l'action ou dans la discussion avec les autres !  original

Hors ligne

 

04-01-2019 12:39:19

julien92
ManiaC
Lieu: Versailles
Date d'inscription: 15-02-2006

Re: Bilan carna's 2018

Magic a écrit:

A croire que pour exister il faut avoir un compte sur un réseau sociétal !

Aujourd'hui il semble falloir plus paraitre qu'être !

C'est bien dit ! Comme a dit Umbeto Eco :
« Les réseaux sociaux ont généré une invasion d’imbéciles qui donnent le droit de parler à des légions d’idiots qui auparavant ne parlaient qu’au bar après un verre de vin, sans nuire à la communauté et ont maintenant le même droit de parler qu’un Prix ​​Nobel: C’est l’invasion des imbéciles... Le drame Internet est qu’il a promu le fou du peuple au niveau de porteur de la vérité. »

Mais on divague... En tout cas, l'avantage d'internet est quand même qu'on a librement accès à un tas d'article (plus ou moins bien faits mais il en existe de bien faits) et qu'on peut vite avoir accès à pas mal de sujets précis qui nous intéressent alors que dans la presse il faut attendre que sur la dizaine d'articles du mois, ton sujet soit traité. L'avantage étant aussi qu'on lisait des articles sur des sujets sur lesquels on ne se serait pas porté spontanément et ça peut ouvrir l'esprit.

Par contre, que ce soit la presse écrite ou en ligne, je m'aperçois surtout que c'est rarement très profond et loquace niveau informations. Et que finalement discuter une paire de minutes avec un pêcheur qui connait son sujet est toujours beaucoup plus instructif. Je ne parle bien évidemment pas des coins de pêche. Encore dans la pêche au coup beaucoup de milieux supportent une certaine pression de pêche car le poisson blanc étant à la base de la chaine alimentaire, il est plus nombreux et a aussi moins tendance à occuper des places très précises mais pour le carna je comprends qu'il ne faille pas crier en place publique les spots exacts (on voit d'ailleurs sur le terrain les conséquences que ça peut avoir comme le Salagou qui commence à devenir salement sur-fréquenté). Non, je parle d'infos sur le comportement du poisson. J'ai posé quelques questions sur le sandre l'autre fois, quelles tenues va-t-il occuper en fonction d'un certain nombre de facteurs. Bien sûr on t'explique un peu les grandes lignes mais il y a plein de détails subtils et surtout des clés derrière qui permettent de raisonner de façon logique. Pareil, j'ai le même genre de questions pour la peche du loup. Quand et pourquoi vient il dans les étangs, quand est ce qu'on le trouve en mer, quel est le fourrage disponible et où en fonction de la saison. Comment les marrées influent sur les allers/venues de ces poissons. Rien, aucune info la dessus sur internet, je déplore un peu que ce type d'article n'existent finalement pas. Pourtant il y en a des pavés sur la pêche, écrits par des gens prêts à partager, mais pas grand chose là dessus. C'est finalement assez vide, les articles donnent l'impression de savoir pêcher mais si on part de zéro, on n'a finalement aucune clé pour vraiment commencer efficacement et en confiance. Le premier doute qu'on a quand on pêche au leurre, indépendamment du bon leurre, de la bonne animation... est, y a-t-il du poisson là où je pêche ?

Hors ligne

 

04-01-2019 13:55:26

Magic
ManiaC
Date d'inscription: 23-12-2003
Site web

Re: Bilan carna's 2018

là tu te pose des questions de pêcheur averti, limite en phase d'expertise.

La pêche (quelque que soit la technique) a de grands standards (au sens large du terme) la communauté des pêcheurs dans sa grande majorité est constitué de pêcheurs occassionels peut-être 80 % (j'en sais rien !) des personnes qui pratiquent peu et sans réelle motivation en terme de d'objectif de prises (ça reste un loisir) donc la grande majorité ne souhaite que des articles simples, clairs, et compréhensibles , de la même façon pour le matos, la grande majorité est destiné à ces pêcheurs "moyen" avec un standar "moyen", des prix "moyen", une qualité "moyenne".

dés lors qu'on bascule dans l'hyper spécialisation, on va chercher à comprendre, gérer, obtimiser le moindre détail.

On veut le meilleur matos, le meilleur montage, on passe du temps à "s'entrainer" pour maitriser le coté technique, on cherche à comprendre les comportements, la biologie du poisson, l'influence de la météo ect...

mais celà ne touche que trés peu de pêcheurs, le marché de cette frange de la population de pêcheurs (businessement parlant) intérrèsse moins, quelque part ça reste un marché de "niche"

Bref les personnes qui arrivent au terme d'un niveau perfectionnement, peuvent en effet se sentir "laissé" à la porte des  pécheurs qui prennent (j'ai pas écrit bon pêcheur) , par manque d'infos.

y'a de trés bon articles sur le net mais aujourd'hui  la grosse volumétrie d'infos dispo sur le net fait qu'il est difficile de trouver le graal, un peu comme à Clermont, ou tout le monde copie tout le monde et au final la réelle innovation passe au travers de ce flot de matos !

faut y passer du temps de recherche, couplé à de multiples sorties, le net est trés bien pour débuter , aprés c'est au bord de l'eau qu'on apprends le plus !

Hors ligne

 

04-01-2019 15:08:50

julien92
ManiaC
Lieu: Versailles
Date d'inscription: 15-02-2006

Re: Bilan carna's 2018

Justement, il y existe des articles pour tous les niveaux je pense car le clampin qui pêche comme ça, ne va pas non plus rentrer dans les subtilités du finess vs le shad, du jig pour le broc et j'en passe. Pourtant ces articles existent. De la même façon info pêche par exemple rentre quand même dans les détails et s'adresse à des pécheurs au coup plutôt averti. Le mec qui s'en tape de l'amorce ou d'une conduite propre de la ligne ne lira pas IP. Je pense que pas mal de gens écrivent en s'adressant à un public plus averti (surtout sur internet où c'est souvent de la pige amateur et les mecs n'en tirent pas d'intérêts - du moins selon leur volonté première) et surtout sont animés d'une vraie volonté de partage (sinon ils n'écriraient pas).

Combien d'articles (de mauvaise qualité) sur tel ou tel poisson commence par de la biologie copiée/collée wiki genre "la femelle pond 10 000 œufs en mai, blablabla" qui est assez inintéressante en pratique pour le pêcheur ? ca parle pourtant comportement et ces articles, par la pauvreté et la généralité de leur contenu s'adresse pourtant aux débutants.

Je sais bien que la pêche s'apprend au bord de l'eau et pas (que) dans les manuels ou sur les forums mais il y a quand même un bon paquet d'infos théoriques qui pourraient être mises sur le papier. Pour le carnassier, ça me parait assez inconcevable de parler de leur pêche en ne parlant que d'eux, la nature et le positionnement du fourrage et donc le comportement des proies est quelque chose de primordial. C'est un sujet souvent évoqué un peu comme ça mais qui pourrait faire l'objet d'un vrai approfondissement. Je n'ai, personnellement, pas la connaissance nécessaire pour le faire mais c'est le genre d'article que j'écrirais bien volontiers pour tenter de croiser des données avec d'autres personnes et tirer des schémas. Je reprend l'exemple des loups (bon ok la pêche en étang c'est assez spécifique au Languedoc) mais j'aimerais savoir ce qu'ils viennent foutre dans ces étangs. Pourquoi n'y sont-ils pas l'hiver mais qu'ils y vont dès qu'ils peuvent ? entrent et sortent-ils si facilement ? suivent-ils les mulets ou bien Est-ce pour taper dans les crabes ou les vers ? pourquoi les poissons y sont plus petits ? l'été par très forte chaleur et colonisation par les algues, que font-ils ? sur quoi se rabattent-ils ? les poissons côté mer sont ils une autre population ou bien les poissons transitent-ils d'un milieu à un autre en fonction de leur zone de confort ? ... bref plein de questions comme ça où il peut y avoir quand même des tendances qui se dessinent et qui pourraient être posées sur le papier. J'ai pris cet exemple, mais je pourrais en faire d'autre avec le brochet ou le sandre par exemple. Ce sont des informations capitales, qu'on voit rarement écrites nulle part et qui sortent pourtant assez vite de la bouche de tout les pêcheurs un peu sérieux qu'on rencontre en vrai au bord de l'eau dès qu'on essaye de glaner trois infos.

Hors ligne

 

04-01-2019 18:34:04

pescaïré
ManiaC
Lieu: Bastia
Date d'inscription: 24-07-2007

Re: Bilan carna's 2018

julien92 a écrit:

pescaïré a écrit:

je finirai par une fermeture que je ne revivrait probablement plus, 43 poissons entre 40 et 50 au leurre sur 3km de rivière

ohmy le carton !

un truc de malade ... J'ai jamais vécu çà, après le contexte s'y prêtait ... Grosse canicule, petit coup de pluie entre deux orages, un livre. Vraiment ! et encore, je suis sûr qu'en sèche il y avait mieux à faire...

Hors ligne

 

04-01-2019 18:57:48

Magic
ManiaC
Date d'inscription: 23-12-2003
Site web

Re: Bilan carna's 2018

si on parle d'un parcours spécifique, les gens qui le maitrise parfaitement, enfin ceux qui ont compris, gardent bien souvent le secret du pourquoi du comment, sinon n'importe quel clampin vient et lui aussi prends du poisson, au même titre que le composant (soit disant) miracle dans l'amorce, ou le petit truc qui fait toute la différence !
on est tous un peu cachotier ! lorsque je faisais les concours au coup, je n'ai jamais dit de conneries lorsque l'on me demandait un conseil, par contre il fallait poser la bonne question…  wink
va voir le blog de julien Himbert, plusieurs fois champion de France en float et un sacré pêcheur de carna, sur son blog il y a des articles technique ou des analyses sur certains sujets, certains sont assez technique comme celui de la diagonale, mais c'est un article qui m'a ouvert les yeux sur la pêche du sandre, ne regarde pas ses CR pêche ça fait pleurer  w00t je le connais bien car il habite a quelques Km de chez moi et m'a expliqué certains comportement des becs en rivière, ça a vraiment fait évoluer ma façon de pécher et de concevoir une sortie !
http://himbert44.over-blog.com/

Bon y'a tellement à dire qu'on pourrais des livres avec plusieurs éditions !


PS Vincent, une sortie de ouf  w00t

Hors ligne

 

04-01-2019 19:24:35

Corazon
ManiaC
Lieu: Liège (Belgique)
Date d'inscription: 09-02-2016

Re: Bilan carna's 2018

@Julien92 : c'est ce qui fait pour moi tout l'attrait de la pêche.  J'apprends beaucoup via le net, j'essaye d'appliquer sur place et là j'apprends encore plus.  Si, dès que l'on s'installe, on commence à prendre comme des fous, où reste le plaisir de la recherche du poisson ?

Magic a écrit:

Bon y'a tellement à dire qu'on pourrais des livres avec plusieurs éditions !

Vas-y, je m'abonne direct à la série wink

Hors ligne

 

04-01-2019 20:52:08

julien92
ManiaC
Lieu: Versailles
Date d'inscription: 15-02-2006

Re: Bilan carna's 2018

Magic a écrit:

si on parle d'un parcours spécifique, les gens qui le maitrise parfaitement, enfin ceux qui ont compris, gardent bien souvent le secret du pourquoi du comment, sinon n'importe quel clampin vient et lui aussi prends du poisson, au même titre que le composant (soit disant) miracle dans l'amorce, ou le petit truc qui fait toute la différence !
on est tous un peu cachotier ! lorsque je faisais les concours au coup, je n'ai jamais dit de conneries lorsque l'on me demandait un conseil, par contre il fallait poser la bonne question…  wink
va voir le blog de julien Himbert, plusieurs fois champion de France en float et un sacré pêcheur de carna, sur son blog il y a des articles technique ou des analyses sur certains sujets, certains sont assez technique comme celui de la diagonale, mais c'est un article qui m'a ouvert les yeux sur la pêche du sandre, ne regarde pas ses CR pêche ça fait pleurer  w00t je le connais bien car il habite a quelques Km de chez moi et m'a expliqué certains comportement des becs en rivière, ça a vraiment fait évoluer ma façon de pécher et de concevoir une sortie !
http://himbert44.over-blog.com/

Bon y'a tellement à dire qu'on pourrais des livres avec plusieurs éditions !


PS Vincent, une sortie de ouf  w00t

Oui j'ai vu son blog, ça fait partie de ces articles de qualité supérieure. Le genre de mec qui réfléchit et fait des synthèses.

Hors ligne

 

04-01-2019 20:55:57

julien92
ManiaC
Lieu: Versailles
Date d'inscription: 15-02-2006

Re: Bilan carna's 2018

Corazon a écrit:

@Julien92 : c'est ce qui fait pour moi tout l'attrait de la pêche.  J'apprends beaucoup via le net, j'essaye d'appliquer sur place et là j'apprends encore plus.  Si, dès que l'on s'installe, on commence à prendre comme des fous, où reste le plaisir de la recherche du poisson ?

Magic a écrit:

Bon y'a tellement à dire qu'on pourrais des livres avec plusieurs éditions !

Vas-y, je m'abonne direct à la série wink

Il y a quand même un gap entre avoir quelques infos précieuses et tout chercher par soi même de zéro. On cherche tous plus ou moins des infos à la base : choix du matériel, faire des noeuds, chercher des coins... Ça n'empêche pas de chercher derrière pour affiner et ce n'est pas non plus gagné d'avance malgré tout. Il y a tellement de paramètres au carna au leurre que si on élimine pas quelques facteurs, on peut chercher longtemps. Quand on ne prend pas de poissons parce que c'est du à un choix de leurre, d'animation ou de phase d'activité c'est une chose mais quand on pêche un désert, on peut chercher longtemps ...

Hors ligne

 

04-01-2019 22:59:52

Magic
ManiaC
Date d'inscription: 23-12-2003
Site web

Re: Bilan carna's 2018

c'est le charme du truc, on imagine, on croit, on devine … et un jour ça fonctionne,
*
*
le jour suivant ça ne marche plus  laugh

Hors ligne

 

05-01-2019 08:54:18

Corazon
ManiaC
Lieu: Liège (Belgique)
Date d'inscription: 09-02-2016

Re: Bilan carna's 2018

C'est tellement vrai  ; )

Hors ligne

 

05-01-2019 12:33:20

CHBOF
ManiaC
Lieu: Compiègne (60)
Date d'inscription: 01-08-2007

Re: Bilan carna's 2018

Je ne vais pas revenir sur mon bilan que j'ai déjà mis dans carnassier 2018 pour les chiffres.
Bon c'est sur c'est peu, mais je m'en contente en espérant toujours faire mieux en fonction de mes disponibilités.

De manière générale, je me suis mis au carna depuis 5 ans suite à l'arrivée de mon fils, avant je pêchais au coup feeder carpe etc... mais ces sorties trop longues avec beaucoup de matos à installer n'étaient pas compatibles avec le fait de pouvoir soulager un peu la maman dans l'éducation du fiston... donc du coup j'ai changé mes habitudes et suis reparti de zéro sur une pêche que je ne connaissais pas ou très peu (bon à part le vif et la sempiternelle cuillère...) et que je ne pratiquais que trop rarement. J'y ai trouvé un avantage certains où tu as besoin d'un sac à dos avec quelques leurres, une canne, éventuellement une épuisette et basta en 2 min t'as monté la canne le leurre et ça pêche.

L'avantage avec notre époque c'est qu'on peut assez vite "apprendre" via les forums, vidéos tutos etc... donc pour ça c'est sur que c'est un avantage indiscutable. Là où j'y trouve des limites c'est que le truc qui marche à fond dans le Périgord ne marche absolument pas en Picardie.... donc j'ai envie de dire que rien ne remplace la vérité de l'eau.
Le nombre de truc miracle que j'ai pu acheter en me disant c'est sur qu'avec ça je vais faire du poisson tant est si bien que j'ai tellement de trucs miracles dans mon sac à dos que je ne sais plus lequel accrocher sur ma ligne... Alors je suis d'accord sur un point avec vous (Julien et Yvan) c'est qu'internet c'est du consommable pour le novice comme moi, le hic c'est que je vois mal vous conseiller alors que je ne suis qu'un padawan face à Yoda... voire limite je préfère ne pas dire une connerie pour ne pas m'attirer les foudres de ceux qui savent (bon je vous l'accorde c'est comme partout des cons ça ose tout c'est même à ça qu'on les reconnait...).
Bref c'est pour ça que lire vos CR, de la presse, de voir des vidéos, c'est une mine pour moi dans lequel je pioche certains éléments pour essayer de l’adapter ou l'appliquer au bord de l'eau. Je pense être à un stade où je n'ai pas suffisamment de constats pour en tirer des conclusions précises, j’emmagasine l'expérience.
Même constat que toi Julien, on trouve des ayatollahs de tout même dans ceux du no kill où tu vois des vieilles remarques faut tenir le poisson comme ça, limite lui mettre des lunettes de soleil et patati bref des gens qui se croient toujours mieux que les autres, alors oui ça devient pénible.

Après 2 facteurs font que mes résultats peinent à décoller (sans vouloir me trouver d'excuses mais que je ne dois pas occulter):
-je pêche très régulièrement de 13h à 15h car c'est l'heure de la sieste du petit donc forcément ce n'est pas la meilleure tranche horaire pour traquer nos chers amis, cette année j'ai tenté quelques coups du soir que je vais tenter de reproduire cette année. J'ai tenté aussi quelques plages un peu plus longues suivant mes disponibilités mais sans forcément plus de résultat si je ramène en temps de pêche / prises.
-je pêche dans un département non pas pauvre niveau plan d'eau mais soumis à une forte pression de pêche car nombre de plans d'eaux sont privés réduisant de fait l'accès au droit de pêche... sans compter que niveau réciprocité ce n'est pas ça vu que chaque appma veut garder son petit bout de territoire comme si des hordes de barbare allaient dépouiller leurs étangs... bref faut faire avec!
Là en étant sur Compiègne depuis 2 ans, j'ai quand même considérablement augmenter la taille de terrain de jeu car sur Beauvais c'était un peu le désert niveau 2ème cat. et les 1ères il fallait raquer pour chaque parcours, je pêchais donc exclusivement en étangs... donc depuis 2 ans j'apprends la pêche en rivière et c'est loin d'être évident. Mais clairement je pense m'être améliorer depuis l'année dernière qui étais une découverte intégrale.

Après j'aimerais bien tenter le float mais trop peu de plans à proximité, l'Oise et l'Aisne ça cavale pas mal, il y a aussi les péniches donc ça me fait un peu flipper sans compter que j'ai suffisamment investi dans trop de matos qui se retrouve à la cave.
De plus vu que je pratique de la sortie à la volée, là le float ça devient une organisation à part entière... donc j'y viendrais certainement un jour mais pas tout de suite je pense.

Pour faire simple sur cette année, j'ai quasiment rien pris voire rien pris avec des leurres de plus de 2 pouces en souple. (les seuls poissons sortis sur des tailles plus grande c'était pour le brochet)
Les perches quand je regarde ma moyenne à 16 cm je fais le même constat qu'Yvan à savoir du petit mais faire une 20cm+ bah c'était un exploit, idem je n'ai pas trouvé de gros banc au pire une ou deux qui suivent et c'est tout. L'année dernière ça suivait par dizaine. Mes spots de l'année dernière n'ont rien donné cette année...
Les sandres, j'en ai fait quelques uns mes premiers au leurre cette année mais que du petit, impossible encore pour moi de détecter les coins susceptibles d'en trouver un correct. L'année prochaine sera de faire grossir un peu le score ou du moins la taille.
Brochet, je ne l'ai pas chercher spécifiquement sauf en fin d'année, j'en ai fait quelques uns bien que je désespérais de les trouver...

J'aurais une amertume d'avoir décrocher 2 beaux brocs et une très grosse perche mais c'est le jeu ma pauvre Lucette...

Hors ligne

 

05-01-2019 14:05:56

Vince
ManiaC
Lieu: Mer
Date d'inscription: 09-01-2004
Site web

Re: Bilan carna's 2018

CHBOF a écrit:

Je ne vais pas revenir sur mon bilan que j'ai déjà mis dans carnassier 2018 pour les chiffres.
Bon c'est sur c'est peu, mais je m'en contente en espérant toujours faire mieux en fonction de mes disponibilités.

De manière générale, je me suis mis au carna depuis 5 ans suite à l'arrivée de mon fils, avant je pêchais au coup feeder carpe etc... mais ces sorties trop longues avec beaucoup de matos à installer n'étaient pas compatibles avec le fait de pouvoir soulager un peu la maman dans l'éducation du fiston... donc du coup j'ai changé mes habitudes et suis reparti de zéro sur une pêche que je ne connaissais pas ou très peu (bon à part le vif et la sempiternelle cuillère...) et que je ne pratiquais que trop rarement. J'y ai trouvé un avantage certains où tu as besoin d'un sac à dos avec quelques leurres, une canne, éventuellement une épuisette et basta en 2 min t'as monté la canne le leurre et ça pêche.

L'avantage avec notre époque c'est qu'on peut assez vite "apprendre" via les forums, vidéos tutos etc... donc pour ça c'est sur que c'est un avantage indiscutable. Là où j'y trouve des limites c'est que le truc qui marche à fond dans le Périgord ne marche absolument pas en Picardie.... donc j'ai envie de dire que rien ne remplace la vérité de l'eau.
Le nombre de truc miracle que j'ai pu acheter en me disant c'est sur qu'avec ça je vais faire du poisson tant est si bien que j'ai tellement de trucs miracles dans mon sac à dos que je ne sais plus lequel accrocher sur ma ligne... Alors je suis d'accord sur un point avec vous (Julien et Yvan) c'est qu'internet c'est du consommable pour le novice comme moi, le hic c'est que je vois mal vous conseiller alors que je ne suis qu'un padawan face à Yoda... voire limite je préfère ne pas dire une connerie pour ne pas m'attirer les foudres de ceux qui savent (bon je vous l'accorde c'est comme partout des cons ça ose tout c'est même à ça qu'on les reconnait...).
Bref c'est pour ça que lire vos CR, de la presse, de voir des vidéos, c'est une mine pour moi dans lequel je pioche certains éléments pour essayer de l’adapter ou l'appliquer au bord de l'eau. Je pense être à un stade où je n'ai pas suffisamment de constats pour en tirer des conclusions précises, j’emmagasine l'expérience.
Même constat que toi Julien, on trouve des ayatollahs de tout même dans ceux du no kill où tu vois des vieilles remarques faut tenir le poisson comme ça, limite lui mettre des lunettes de soleil et patati bref des gens qui se croient toujours mieux que les autres, alors oui ça devient pénible.

Après 2 facteurs font que mes résultats peinent à décoller (sans vouloir me trouver d'excuses mais que je ne dois pas occulter):
-je pêche très régulièrement de 13h à 15h car c'est l'heure de la sieste du petit donc forcément ce n'est pas la meilleure tranche horaire pour traquer nos chers amis, cette année j'ai tenté quelques coups du soir que je vais tenter de reproduire cette année. J'ai tenté aussi quelques plages un peu plus longues suivant mes disponibilités mais sans forcément plus de résultat si je ramène en temps de pêche / prises.
-je pêche dans un département non pas pauvre niveau plan d'eau mais soumis à une forte pression de pêche car nombre de plans d'eaux sont privés réduisant de fait l'accès au droit de pêche... sans compter que niveau réciprocité ce n'est pas ça vu que chaque appma veut garder son petit bout de territoire comme si des hordes de barbare allaient dépouiller leurs étangs... bref faut faire avec!
Là en étant sur Compiègne depuis 2 ans, j'ai quand même considérablement augmenter la taille de terrain de jeu car sur Beauvais c'était un peu le désert niveau 2ème cat. et les 1ères il fallait raquer pour chaque parcours, je pêchais donc exclusivement en étangs... donc depuis 2 ans j'apprends la pêche en rivière et c'est loin d'être évident. Mais clairement je pense m'être améliorer depuis l'année dernière qui étais une découverte intégrale.

Après j'aimerais bien tenter le float mais trop peu de plans à proximité, l'Oise et l'Aisne ça cavale pas mal, il y a aussi les péniches donc ça me fait un peu flipper sans compter que j'ai suffisamment investi dans trop de matos qui se retrouve à la cave.
De plus vu que je pratique de la sortie à la volée, là le float ça devient une organisation à part entière... donc j'y viendrais certainement un jour mais pas tout de suite je pense.

Pour faire simple sur cette année, j'ai quasiment rien pris voire rien pris avec des leurres de plus de 2 pouces en souple. (les seuls poissons sortis sur des tailles plus grande c'était pour le brochet)
Les perches quand je regarde ma moyenne à 16 cm je fais le même constat qu'Yvan à savoir du petit mais faire une 20cm+ bah c'était un exploit, idem je n'ai pas trouvé de gros banc au pire une ou deux qui suivent et c'est tout. L'année dernière ça suivait par dizaine. Mes spots de l'année dernière n'ont rien donné cette année...
Les sandres, j'en ai fait quelques uns mes premiers au leurre cette année mais que du petit, impossible encore pour moi de détecter les coins susceptibles d'en trouver un correct. L'année prochaine sera de faire grossir un peu le score ou du moins la taille.
Brochet, je ne l'ai pas chercher spécifiquement sauf en fin d'année, j'en ai fait quelques uns bien que je désespérais de les trouver...

J'aurais une amertume d'avoir décrocher 2 beaux brocs et une très grosse perche mais c'est le jeu ma pauvre Lucette...

C'est marrant, j'ai plus ou moins insisté dans le carna pour la même raison. Comme élément limitant, tu le cite en pointillé, il s'agit des parcours accessibles raisonnablement depuis son domicile. En particulier, quand t'as que 2h devant toi, tu ne parts pas à 40km, donc restrictions des parcours. Certes ça fait connaître le coin, mais c'est plus dur d'assurer du poisson, d'autant que les heures ne sont pas les plus favorables.
La météo a aussi beaucoup d'importance. S'il est plus agréable de pêcher sous le soleil, c'est aussi moins efficace (cf heures de la journée). J'ai remarqué ça l'an dernier en me repassant des photos de poissons, où j'étais souvent bien couvert. J'y ai fait bien attention cette année, au point que je ne vais plus en loire quand il y a un temps clair, même si j'ai une ouverture dans l'EDT. Par contre, quand il fait bien couvert ou qu'il pleut, feu !
D'ailleurs demain...


C'est bientôt les fêtes, servez du silure ou du cormoran à vos invités

Hors ligne

 

Pied de page des forums

logo_punbb