Ou S'inscrire

Vous n'êtes pas identifié.

13-11-2018 21:09:38

Gourou
ManiaC
Date d'inscription: 23-08-2010

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

Lionel a écrit:

Celle la il faut l'encadrer .....

Ah Lionel, tu me fais plaisir : enfin quelque chose qui vienne de moi et que tu puisses encadrer !

RODOLPHE(67) a écrit:

Dire que des gens qui attaquent des boucheries sont juste des radicaux c'est faire preuve d'un "bisounoursisme" (excusez le néologisme !) coupable.

Rodolphe, tu sais très bien que je n'ai pas dit ça. Ne déforme pas mes propos s'il-te-plait.
Pour moi les radicaux c'est la grande majorité des véganes, et les extrémistes ce sont effectivement ceux qui attaquent des boucheries.
Et je suis tout à fait d'accord sur le fait qu'attaquer quelques boucheries c'est lâche, condamnable et même contre-productif pour la cause des défenseurs des animaux.

Dans le cas de la grande majorité de véganes radicaux, on parle de dizaines de milliers de personnes.
Dans le cas des activistes extrémistes qui attaquent les boucheries, on parle de quelques dizaines de personnes grand maximum.
C'est pour ça que je maintiens qu'amalgamer la majorité de véganes radicaux et le millième d'extrémistes c'est faux et dangereux socialement.

Hors ligne

 

13-11-2018 22:15:02

toad
ManiaC
Lieu: Paris 19
Date d'inscription: 24-03-2014

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

Niels Pops a écrit:

Bien que je sache pertinemment que personne ne changera de position, je partage le point de vue de Gourou.

Je ne suis pas vegan, je consomme pas mal de viande, mais en fréquentant des végans et en m'intéressant à leurs arguments j'ai aussi tendance à penser qu'ils sont dans le vrai (dans l'idéologie, pas les quelques abruti qui casse du charcutier). Et pour ma part, de la même façon que Gourou, je n'ai jamais eu de conflit avec des vegans sur ma façon de vivre. Tous les échanges se font dans le respect, la bienveillance et la compréhension de l'autre. Il est même arrivé qu'un vegan m'accompagne à la pêche et constate le respect que j'ai pour mes prises et que tous mes poissons repartent à l'eau (bon on était en vacances ensemble, ça aide).

La catégorisation dont-ils ont été victime dans ce poste m'a également dérangé. Beaucoup de contre-vérité et de méconnaissance. Il suffit de s'intéresser un peu à l'idéologie vegan pour comprendre qu'ils ne cherchent pas à nuire. Le fait d'être contre l'exploitation animale c'est en grande partie pour une cause écologique. Pour certains (car je ne veux pas non plus faire de généralisation) ce sont des gens qui ont peur de l'avenir de l'homme sur la planète.

A choisir, ils seraient certainement plus favorable à ce que chacun pêche de temps en temps du poisson pour se nourrir en viande plutôt que de continuer à la sur-exploitation animale et l'abattage massif, qui détruit nos ressources et pollue atrocement la planète (énormément plus que la chasse et la pêche). En tout cas c'est le discours de ceux qui sont dans mon entourage.

Si chacun produisait / chassait ce qu'il doit manger, la planète n'en serai pas là aujourd'hui.

Tu as une idée fausse de ce qu'est vraiment le véganisme.

Comme beaucoup ici ou ailleurs, tu confonds le véganisme avec la mouvance "bio", et les vrais mouvements écologistes.

Tu mets tout cela dans le même sac "blablabla il faut manger moins de viande pour préserver la planète blablabla". Or ce n'est pas parce que ce sont les végans qui le disent plus fort, que tous ceux qui le disent sont végans!

Un exemple que tu méditeras: un végan cherche à sauver les animaux en tant qu'individus, un écologiste cherchera à les sauver en tant qu'espèces.

Un végan:
« Notre mission est défendre les intérêts des animaux, sans distinction d’espèces. »  (Paris Animaux Zoopolis)

Un (vrai) écologiste:
« Notre mission est de préserver les écosystèmes et la biodiversité. »

Tu saisis la nuance?

Autrement je t'invite à te renseigner sur eux, en allant directement à la source:
http://www.cahiers-antispecistes.org/
pourquoi-je-ne-suis-pas-ecologiste
http://yves-bonnardel.info/fr/l-animal- … ns-tout-ca

A noter, cet Yves Bonnardel est un sacré loustic. Après avoir refusé l'idée de Nature, et remis en cause la "domination" de l'espèce humaine sur les autres espèces, il remet en cause la domination des adultes sur les enfants  et dénonce l'oppression des mineurs par les majeurs ... https://www.cairn.info/revue-nouvelles- … ge-176.htm

Sans parler des porte-parole d'associations véganes qui font des comparaisons douteuses avec la Shoah...

Ces penseurs végans sont très, très éloignés des questions écologiques   crying

Hors ligne

 

13-11-2018 23:16:43

Niels Pops
ManiaC
Date d'inscription: 08-07-2018

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

toad a écrit:

Tu as une idée fausse de ce qu'est vraiment le véganisme.

Peut être, mais tout autant que les personnes vegans que je fréquente alors.

D'ailleurs :
https://vegan-pratique.fr/pourquoi-deve … ronnement/
https://www.l214.com/action/2019-05-18- … cologiques
https://www.l214.com/cowspiracy-product … le-urgente

Je pense que L214 est une bonne entrée pour essayer de comprendre les revendications des personnes vegans. Et ils n'ont pas oublié l'écologie.

toad a écrit:

Comme beaucoup ici ou ailleurs, tu confonds le véganisme avec la mouvance "bio", et les vrais mouvements écologistes.

Je ne confond pas, je ne pense pas qu'il faille choisir entre veganisme et bologique, les deux ne sont pas incompatibles. D'ailleurs, sur la page des vegans sur wikipédia, tu peux très clairement lire :

"Certaines personnes peuvent parfois devenir véganes par engagement écologiste [...]." Ce qui est d'ailleurs vrai pour les personnes que je fréquente, donc encore une fois, les généralisations ne sont pas bonnes.

toad a écrit:

Or ce n'est pas parce que ce sont les végans qui le disent plus fort, que tous ceux qui le disent sont végans!

Je ne crois pas avoir dis que tous ceux qui sont écolos sont vegans... Par contre, j'affirme que certain vegan sont écolos.

toad a écrit:

Un exemple que tu méditeras: un végan cherche à sauver les animaux en tant qu'individus, un écologiste cherchera à les sauver en tant qu'espèces.

Désolé mais non je ne méditerai pas ça. Je ne fais pas d'opposition systématique entre écologiste et vegan, encore une fois l'un n'empêche pas l'autre, donc... Puis comme dis plus haut, chacun est libre de devenir vegan selon ses propres convictions. C'est pas bon ces biais d'opposition.

toad a écrit:

Autrement je t'invite à te renseigner sur eux, en allant directement à la source:
http://www.cahiers-antispecistes.org/

C'est fait, et je trouve sur le même site que toi des articles qui vont dans le sens de mon intervention :

http://www.cahiers-antispecistes.org/abolir-la-viande/

David Olivier n'est pas écologiste car les écologistes (d'après lui) fond passer les hommes avant les animaux, il dit qu'il faut arrêter l'action de l'homme sur la nature, écologie comprise, ça va dans le sens de mon intervention précédente.

Pour le coup, lui c'est vraiment la domination de l'homme qu'il dénonce, comme tu le disais. Il parle quand même de domination de l'homme sur la nature... J'ai pas l'impression d'être à côté de la plaque.

toad a écrit:

Ces penseurs végans sont très, très éloignés des questions écologiques   crying

Ben pas tant que ça je trouve du coup. En faîte je crois qu'il y une grande part d'interprétation. Si tu lis les liens que tu me donnes, je vois pas comment on peut penser que ces auteurs ne défendent pas la nature.

Je reprécise que je ne suis pas vegan, je suis même pêcheur, alors exploiter les animaux pour mon loisir personnel ça me connais (même si c'est pas top en ce moment  biggrin  ). Ce n'est pas mon combat.

Je comprend tout à fait que dans l'idéologie vegan, la pêche doit disparaître, et ce n'est pas ce que je souhaite (comme beaucoup d'entre vous ici j'imagine).

Je ne souhaite pas défendre la cause vegan sur le forum, je ne souhaite pas non plus rentrer dans un débat sur ce qu'est un vegan. Je pense juste qu'il n'est jamais bon de généraliser et catalogué une communauté sur les quelques couillons qui usent de violences et se font remarquer dans les journaux. Par respect pour les autres. Nous sommes les premiers à regretter les pêcheurs qui laisse leurs postes dégueulasses et nuisent à toutes notre image.

Hors ligne

 

14-11-2018 00:11:26

Lionel
ManiaC
Lieu: BORDEAUX
Date d'inscription: 11-08-2006
Site web

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

Gourou a écrit:

Lionel a écrit:

Celle la il faut l'encadrer .....

Ah Lionel, tu me fais plaisir : enfin quelque chose qui vienne de moi et que tu puisses encadrer !

RODOLPHE(67) a écrit:

Dire que des gens qui attaquent des boucheries sont juste des radicaux c'est faire preuve d'un "bisounoursisme" (excusez le néologisme !) coupable.

Rodolphe, tu sais très bien que je n'ai pas dit ça. Ne déforme pas mes propos s'il-te-plait.
Pour moi les radicaux c'est la grande majorité des véganes, et les extrémistes ce sont effectivement ceux qui attaquent des boucheries.
Et je suis tout à fait d'accord sur le fait qu'attaquer quelques boucheries c'est lâche, condamnable et même contre-productif pour la cause des défenseurs des animaux.

Dans le cas de la grande majorité de véganes radicaux, on parle de dizaines de milliers de personnes.
Dans le cas des activistes extrémistes qui attaquent les boucheries, on parle de quelques dizaines de personnes grand maximum.
C'est pour ça que je maintiens qu'amalgamer la majorité de véganes radicaux et le millième d'extrémistes c'est faux et dangereux socialement.

Bien sur qu'il y a des végans qui ne viendront jamais nous chercher des noises ou essayer de nous convertir, mais pour ces gens la je n'emploierai pas le terme de végans radicaux ni celui d'extrémistes ce sont des végans tout simplement (le mot se suffit à lui même).

Le radicalisme dans un mouvement à doctrine ou principe de vie sous entend une aliénation intélectuelle qui abouti au refus de ses propres pensées ou pulsions pouvant aller à l'encontre de la doctrine, c'est la définition même du mot radical. Il n'y a donc qu'une nuance ténue  entre le radicalisme et l'extrémisme, d'ailleurs le radicalisme abouti bien souvent à l'extrémisme.
Du moment que l'on parle de radicaux ou d'extrémistes ce ne sont plus des gens qui sont dans le respect des autres, ils s'ont à l'étape du soutien ou de l'activisme ou seules leurs convictions sont et font lois.


http://www.gifsanimes.com/data/media/194/poisson-image-animee-0548.gif
http://www.gifsanimes.com/data/media/194/poisson-image-animee-0059.gif

Hors ligne

 

14-11-2018 08:09:20

toad
ManiaC
Lieu: Paris 19
Date d'inscription: 24-03-2014

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

Niels Pops a écrit:

toad a écrit:

Tu as une idée fausse de ce qu'est vraiment le véganisme.

Peut être, mais tout autant que les personnes vegans que je fréquente alors.

D'ailleurs :
https://vegan-pratique.fr/pourquoi-deve … ronnement/
https://www.l214.com/action/2019-05-18- … cologiques
https://www.l214.com/cowspiracy-product … le-urgente

Je pense que L214 est une bonne entrée pour essayer de comprendre les revendications des personnes vegans. Et ils n'ont pas oublié l'écologie.

toad a écrit:

Comme beaucoup ici ou ailleurs, tu confonds le véganisme avec la mouvance "bio", et les vrais mouvements écologistes.

Je ne confond pas, je ne pense pas qu'il faille choisir entre veganisme et bologique, les deux ne sont pas incompatibles. D'ailleurs, sur la page des vegans sur wikipédia, tu peux très clairement lire :

"Certaines personnes peuvent parfois devenir véganes par engagement écologiste [...]." Ce qui est d'ailleurs vrai pour les personnes que je fréquente, donc encore une fois, les généralisations ne sont pas bonnes.

(...)(...)(...)

Désolé, effectivement tu m'as l'air bien informé sur le véganisme  crying

Juste quelques remarques, tu en feras ce que tu voudras.

1/ Les aspects écologiques du véganisme sont en trompe-l’œil.
- C'est la pin-up qu'ils mettent en vitrine pour attirer le chaland.

2/ Le véganisme n'est pas naturel.
- En effet, les gélules de vitamine B12 ne poussent pas dans la nature, à ma connaissance.
- Le végan a besoin de vivre dans une société post-industrielle avec des usines aux mains des Chinois, où il pourra se supplémenter pour vivre s'il ne veut pas renier ses convictions.

3/ Le véganisme est contre la Nature.
- La Nature, c'est la sélection naturelle, la compétition pour la survie des espèces, la prédation, la violence, la brutalité, l'absence d'empathie pour les proies. Les animaux ne se posent pas de questions métaphysiques lorsqu'ils doivent tuer pour vivre. => tout ce que le végan abhorre.

4/ Le véganisme est contre l'écologie.
- En effet, le véganisme se préoccupe de la survie des animaux en tant qu'individus, non en tant qu'espèces.
- Donc, le véganisme est contre le "génocide" des espèces invasives, même si ces espèces invasives vont détruire des écosystèmes remarquables ou uniques, et annihiler des espèces menacées.

5/ Le véganisme est contre l'animal humain, l'être humain, l'Humanité.
- Le véganisme refuse la part animale dans l'Homme (et la part animale dans l'animal, N.B.): l'Homme (le Lion) est un animal omnivore (carnivore) et prédateur... Avec le véganisme, fini tout ça! L'Homme et le Lion doivent tous les deux changer de régime alimentaire et devenir herbivores....
- Le véganisme est contre l'être humain car c'est lui qui s'est arrogé la place suprême dans la chaîne alimentaire. Pour le véganisme, l'être humain est intrinsèquement mauvais, la cause de tout, celui qui a commis le péché originel.
- Le véganisme est contre l'Humanité, car l'Humanité s'est construite "contre" les animaux selon leur vision du monde. Ainsi des pratiques ancestrales, la chasse, la pêche, l'agriculture, l'élevage, ont fait ce qu'est l'Homme aujourd'hui => tout est rejeté (sauf la part d'agriculture qui n'exploite pas les animaux... et encore! il a fallu des bœufs pour labourer les champs... esclavagisme!)

6/ Le véganisme est totalitaire
- Comme tout totalitarisme, le véganisme est une utopie qui veut créer un "Homme Nouveau", par la contrainte et la force si nécessaire.
- Bien sûr, tous les végans ne sont pas totalitaires, mais ce qui importe dans l'étude des idéologies, c'est ce que pensent les penseurs de la-dite idéologie.
- Et ce que pensent les penseurs du véganisme est typiquement utopique et totalitaire.

7/ Le véganisme est l'idéologie égalitariste appliquée aux espèces animales
- Dans les sociétés humaines, l'idéologie égalitariste que certains ont voulu appliquer, c'est le communisme. On connait le succès du communisme.
- Comme le communisme a échoué, les égalitaristes ont alors investi le champs sociétal, avec les revendications communautaires, les dérives "intersectionnelles", les concepts d'"oppression systémique", de "blanchité/blanchitude/domination blanche". Bref toute une remise en question des valeurs de la République, d'universalité, de laïcité, en fait!
- La barrière à franchir pour les égalitaristes était la barrière des espèces: maintenant c'est fait, avec le véganisme, qui est l'égalitarisme appliquée aux espèces animales. Le véganisme remet en cause la Nature, l'Homme, l'Humanité, rien moins que ça !  biggrin

8/ Une note d'espoir: on peut être végétarien ou végétalien, sans être végan!
- Exemple: les sociétés à culture bouddhiste. Une des valeurs du bouddhisme est la compassion envers tous les êtres "sentients" (qui ont la capacité de "ressentir"), donc les moines, les pratiquants fervents adoptent un régime alimentaire végétarien / végétalien pour être en conformité avec cette valeur. Pourtant, la société en Thailande ou au Japon n'est pas devenue végétarienne pour autant! Pourquoi? Grâce à la sagesse, concept difficilement compréhensible pour les sociétés judéo-chrétiennes. La sagesse de comprendre que la Nature de l'Homme est d'être omnivore, que manger, être mangé, se battre pour ne pas se faire manger, fait partie de l'ordre des choses. Lorsque l'on décide de ne plus consommer de viande, c'est pour soi-même avec sa conscience, et que notre voisin a lui aussi tout à fait le droit de manger un animal pour vivre, comme les animaux mangent d'autres animaux pour vivre.
- Le bouddhisme apprend à combattre les illusions, à remettre en doute ses certitudes. Le véganisme, qui est né dans les sociétés judéo-chrétiennes (comme le communisme et toutes les idéologies violentes et totalitaires) devrait méditer dessus.

Hors ligne

 

14-11-2018 09:48:24

Niels Pops
ManiaC
Date d'inscription: 08-07-2018

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

1/ c'est toi qui le dit, tu ne voudras donc pas reconnaître qu'il puisse y avoir une once de positif dans le veganisme  original .

2/ l'appel à la nature, ce n'est pas un argument. Personne n'a dit que c'était naturel. L'homme n'est pas naturel, comme les vegans, comme les écolos et comme le fait de consommer de la viande élevé en batterie, nourrit aux hormones ou en élevage tout court. "Ça ne se trouve pas dans la nature".

3/ Si tu considères qu’élever des animaux et les abattre c'est de la sélection naturelle, alors oui il sont contre.
Par contre à part Yves Bonnardel que j'ai découvert avec ton lien, je n'ai jamais lu autre part ce discours d'être "contre le renard qui mange le lièvre". D'ailleurs, un fait intéressant, sur son site (http://yves-bonnardel.info/), il ne dit jamais qu'il est vegan. Le mot vegan n'apparaît qu'une fois sur l'ensemble du site, dans 1 titre (parmis 21) d'une émission qui n'est même pas de lui. Alors je ne suis pas certain qu'il soit une " pin-up qu'ils mettent en vitrine pour attirer le chaland" (sinon ils sont vraiment mauvais en communication s'ils oublient de citer leur nom).

Petite précision, sur le site de la fédération vegan (www.federationvegane.fr/documentation/p … re-vegane/) il est dit :
"Contrairement à la sélection naturelle, le maintien artificiel des races réduit la biodiversité et la richesse des génomes, ce qui a pour conséquence de réduire la résistance des animaux aux maladies, ainsi que leurs aptitudes d’adaptation aux environnements naturels"

Moi je crois qu'il sont justement pour la sélection naturelle, est uniquement ça  wink .

4/Toujours cet argument d'opposition, faut-il vraiment être soit l'un soit l'autre ? Et pourquoi défendre un individu n'est pas écologique ? Et pourquoi défendre un individu ne peut pas être aussi dans le but de défendre toute son espèce ?
Pour les nuisibles, si tu veux, bien que s'ils arrivent dans de nouveau écosystème, c'est parce que justement l'homme agit pour.

5/  unsure Le veganisme c'est :
Personne qui exclut, autant que possible en pratique, tout produit d’origine animale (végétalisme) et adopte un mode de vie respectueux des animaux (habillement, cosmétiques, loisirs…). Adj. Le mouvement végane, véganisme. (Définition Le Petit Robert 2015)

Voilà la définition (qui est plutôt modéré non ?), "une personne qui adopte un mode de vie respectueux des animaux" (définition partagé sur le site vegan-france.fr). Toi tu prends les extrême pour dire que tous les vegans sont des fous comme yves bonnardel (qui ne se dit même pas vegan, je le rappel). Et c'est justement ce point précis qui m'a fait réagir dans ce sujet (de généraliser de comportement extrême à l'ensemble de la communauté). C'est une minorité, comme de partout il y en a qui sont bien plus extrémisteque les autres, dans la pêche y compris.

6/ Je ne comprend pas pourquoi le veganisme est totalitaire ? Certains vegans, oui c'est probable, mais de la à faire une généralité.
J'apprécie que tu reconnaisses que tous ne le sont pas.

7/ EUh, tu crois pas que tu pars un peu loin là  w00t ? On est pas loin du point Godwin (et encore je n'ai pas réagit sur la Shoa). La grande majorité des vegans défendent un mode de vie différent, contre l'exploitation animale, c'est tout.

8/ Oui je comprends que tu es plus modéré que le veganisme. Ça tombe bien, c'est aussi mon point de vu  original . En faîte on a le même mode de vie.

Je pense que nous sommes d'accord sur le côté radical du mode de vie des vegans, la seule différence, c'est que je n’admettrai pas qu'ils sont de manière générale violents et stupides. Dire ça, c'est faire exactement ce que vous leur reprochez et ce n'est pas essayer de comprendre. En agissant comme ça, c'est avouer ne pas avoir d'autres arguments et donc être en tort.

Maintenant, je ne réagirais plus sur le veganisme. Je ne compte pas arrêter de manger de la viande et ni arrêter de pêcher. Par contre je suis contre le fait d'insulter des gens et dire n'importe quoi à leur sujet, un peu de tolérance et de compréhension ne fait jamais de mal. "Oui mais eux ils ne veulent pas comprendre les pécheurs, ils font pareils...etc" ; soyons plus intelligent et répondant avec des arguments (comme le fait la fédé) plutôt qu'en dénigrant, si on rentre en conflit, il y aura forcément un perdant. Et vu la popularité de la pêche en ce moment... crying

Pour en revenir au sujet principal, ce qui est dommageable, c'est qu'il y a un gros amalgame entre pêche au chalutier et la pêche de loisirs. Je trouve la réponse de la fédération très pertinente. Il faudrait plus de communication autours des biens faits des pécheurs et de la pêche, notamment sur le côté "protection du milieu aquatique" qui n'est pas mis en avant, alors que nous sommes tous adhérents à l'une de ces associations. C'est dommage.

Hors ligne

 

14-11-2018 10:17:02

Gourou
ManiaC
Date d'inscription: 23-08-2010

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

toad a écrit:

1/ Les aspects écologiques du véganisme sont en trompe-l’œil.
- C'est la pin-up qu'ils mettent en vitrine pour attirer le chaland.
.

Il faut 10 kg de protéines végétales pour produire 1 kg de protéines animales.
Partant de ça le constat est clair : en arrêtant la consommation de viande, on diminue l'impact écologique de son alimentation d'un facteur 10. Donc, si : le véganisme est bon pour l'écologie.

toad a écrit:

2/ Le véganisme n'est pas naturel.
- En effet, les gélules de vitamine B12 ne poussent pas dans la nature, à ma connaissance.
- Le végan a besoin de vivre dans une société post-industrielle avec des usines aux mains des Chinois, où il pourra se supplémenter pour vivre s'il ne veut pas renier ses convictions.
.

Et alors ? C'est toujours mieux que d'ingérer la même B12 dans les œufs ou la viande après que les éleveurs l'ait fait ingérer aux animaux, non ?
De plus, si c'est la dépendance de la France vis-à-vis de pays étranger qui t'inquiète, sois végane : le véganisme réduit la consommation énergétique lié à l'élevage, et donc réduit la dépendance énergétique de la France vis-vis


toad a écrit:

5/ Le véganisme est contre l'animal humain, l'être humain, l'Humanité.
- Le véganisme refuse la part animale dans l'Homme (et la part animale dans l'animal, N.B.): l'Homme (le Lion) est un animal omnivore (carnivore) et prédateur... Avec le véganisme, fini tout ça! L'Homme et le Lion doivent tous les deux changer de régime alimentaire et devenir herbivores....

Les véganes n'ont jamais souhaité que les lions deviennent herbivores.
Entre un vrai carnivore, le lion qui peut manger quelques kilos de viande crue et les déigérer
et un omnivore comme toi et moi qui a besoin d'un steak haché bien cuit pour bien digérer il y a tout un monde.
De plus, la grosse différence entre le lion et l'homme, c'est que le lion ne tue pas 100 gazelles d'un coup pour les stocker dans un frigo et les revendre avec profit.
Omnivore, c'est la capacité à manger de tout, ça n'a jamais été la nécessité de manger de la viande pour survivre.

toad a écrit:

- Le véganisme est contre l'être humain car c'est lui qui s'est arrogé la place suprême dans la chaîne alimentaire. Pour le véganisme, l'être humain est intrinsèquement mauvais, la cause de tout, celui qui a commis le péché originel.
- Le véganisme est contre l'Humanité, car l'Humanité s'est construite "contre" les animaux selon leur vision du monde. Ainsi des pratiques ancestrales, la chasse, la pêche, l'agriculture, l'élevage, ont fait ce qu'est l'Homme aujourd'hui => tout est rejeté (sauf la part d'agriculture qui n'exploite pas les animaux... et encore! il a fallu des bœufs pour labourer les champs... esclavagisme!)

Le véganisme n'est pas contre l'humain, au contraire, je rappelle qu'il sera impossible de nourrir toutes une planète d'omnivore,
alors que c'est largement faisable avec une planète de végétalien, puisque la surface de terre nécessaire aux culture sera divisée par 10. Le mode de vie omnivore n'est simplement pas tenable au niveau de la planète.
Le véganisme protège la planète et donc protège l'espèce humaine par conséquence.

Je rappelle aussi que la consommation et donc la production de viande induit également de la souffrance humaine :
les éleveurs souffre financièrement à cause des carnivores qui ne veulent pas payer la viande au juste prix,
les salariés d'abattoir ont beaucoup de problèmes psychologique en raison de la nature même de leur travail.

toad a écrit:

7/ Le véganisme est l'idéologie égalitariste appliquée aux espèces animales

Le véganisme, ce n'est pas qu'une idéologie, c'est surtout une pratique.
Ca consiste d'abord à mettre en accord ses convictions (je refuse la souffrance animale et l'impact écologique et humain de l'élevage) avec ses actes (je n'achète pas de viande, je ne porte pas de cuir, je ne vais pas au cirque ...), ça ne me parait pas totalitaire comme comportement.

toad a écrit:

- La barrière à franchir pour les égalitaristes était la barrière des espèces: maintenant c'est fait, avec le véganisme, qui est l'égalitarisme appliquée aux espèces animales. Le véganisme remet en cause la Nature, l'Homme, l'Humanité, rien moins que ça !  biggrin

Pas d'accord, le véganisme remet surtout en cause l'élevage de masse.
L'élevage de masse, c'est l'utilisation intensive d'animaux que l'on a rendus malades à force de sélection génétique visant la productivité maximum (80 à 90 % des vaches laitières sont des Holstein !). Ces animaux sont incapables de survivre sans médicaments.
Le véganisme est beaucoup plus respecteux de la nature que le carnivorisme.

toad a écrit:

Pourtant, la société en Thailande ou au Japon n'est pas devenue végétarienne pour autant!
.

C'est vrai, mais beaucoup de société asiatique (la Chine surtout, et ça arrive au Japon), ont des problèmes d'écologie et d'obésités qu'ils n'avaient pas à l'époque où ils ne consommait pas de viande rouge.

toad a écrit:

La sagesse de comprendre que la Nature de l'Homme est d'être omnivore, que manger, être mangé, se battre pour ne pas se faire manger, fait partie de l'ordre des choses.

Personnellement, je ne suis pas du tout prêt à être mangé.
Je ne vois pas à quel moment un humain carnivore se bat pour ne pas se faire manger : tu parles de la file d'attente au supermarché ?
Tu as peur que tes poules pondeuses te donnent un coup de bec, ou que ta perchette de 20 cm te morde le petit doigt ?

Hors ligne

 

14-11-2018 10:53:08

Gourou
ManiaC
Date d'inscription: 23-08-2010

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

Lionel a écrit:

Du moment que l'on parle de radicaux ou d'extrémistes ce ne sont plus des gens qui sont dans le respect des autres, ils s'ont à l'étape du soutien ou de l'activisme ou seules leurs convictions sont et font lois.

Donc de ton point de vue, tes propos sont dans le respect des véganes ? J'ai un doute.

Hors ligne

 

14-11-2018 12:01:33

Jean luc 26
ManiaC
Date d'inscription: 20-01-2008

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

Bon appétit bien sur  w00t  tongue


____________________________________________________________________________________
L'homme est pourvu normalement d'une intelligence qui lui donne une faculté d'adaptation à tout environnement !

Hors ligne

 

14-11-2018 12:04:58

Saônard
ManiaC
Lieu: Montceaux 01
Date d'inscription: 04-04-2007

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

P........ ça cartonne un max là !  w00t  Il y avait longtemps qu'on n'avait pas vu ça sur PM !  biggrin


Sur les stades de foot entre les joueurs et les supporters celui qui a le plus gros QI c'est le ballon !...

Noëlle Perna " Mado la niçoise "

Hors ligne

 

14-11-2018 12:20:26

Niels Pops
ManiaC
Date d'inscription: 08-07-2018

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

Il faut peu être remettre les choses dans leur contexte, au sujet de cette discussion :

- D'abord on apprend le vœu de Danièle Simonnet d'interdire la pêche à Paris
- On est tous d'accord pour dire que ce n'est pas normal, on accuse les politiques
- Puis on passe des politique aux vegans (d'ailleurs Simonnet ne se revendique pas vegan, par contre elle est bien une politique)
- Certains ont réagit en disant que les vegans :
. vont emmerder le monde quand ils en auront l'âge
. vont tous crevé dans 10 ou 20 ans
. vont être en carence et doivent manger des pillules et que ce n'est pas naturel (c'est quoi le rapport ?)
. vont devenir des singes ou des demeurés
. ne savent pas allaiter leurs enfants
. laissent mourir leurs nourrissons en les nourrissant avec du lait de soja
. faire payer la sécu avec leur comportement

- C'est seulement à partir de ce moment, d'abord Gourou, puis moi, que nous expliquons que vous êtes entrain d'insulter nos potes / familles /connaissances, que ça nous heurte et que beaucoup de choses dîtes sont fausses. Et que, peut être, leurs idées ne sont pas complètements bidons et que ça vaut le coup de comprendre pourquoi ils pensent ça.

- En réponse, on nous apprends que ce sont des extrémistes, qui casse des boucheries. Toad à quand même fait l'effort d'argumenter et de citer quelques sources, c'est déjà plus constructif.

- Maintenant, Gourou et moi nous retrouvons a défendre leurs idées, alors que nous précisons que nous ne sommes pas vegan, que nous péchons et que nous sommes contre l'interdiction de la pêche à Paris.

Ceux qui veulent nous prouver que nos potes / familles / connaissances sont des extrémistes, débiles, qui vont crever dans quelques années, vous pouvez comprendre que ça nous blesse ? Et surtout que ce que vous leur mettez sur le dos est plutôt faux.

Je ne suis pas complémentent légitime pour parler de véganisme, puisque je ne lui suis pas. Pas plus que vous, d'ailleurs. Comprenez que (je parle pour moi) je ne suis pas là pour vous dire de devenir vegan ou pour dire que les vegans sont trop bien (ou pas). Ayez juste des propos moins violent à leur égard.

Vous avez le droits d'être contre (d'ailleurs du moment qu'on pêche et l'est forcément un peu), mais s'il vous plait, ne faîte pas de généralité. Les vegans qui cassent des boucheries sont des cons, je suis d'accord. Ca ne veut pas dire que tous les vegans cassent des boucheries et veulent imposer leurs idées. Etre vegan c'est surtout s'imposer des règles à soi. Vouloir imposer sa façon de penser aux autres (vegan,écolo, politique, religieuse, santé...) c'est être un con, dans tous les cas. Tous les vegans ne sont pas comme ça, je vous l'assure, il y en a, comme dans toutes les communautés. Pour faire de la moto, du rugby, de la musique et de la pêche, je peux assurer que c'est partout pareil.

Est-ce que le sujet de base n'est pas plus intéressant ?

Hors ligne

 

14-11-2018 12:25:59

Gourou
ManiaC
Date d'inscription: 23-08-2010

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

Saônard a écrit:

P........ ça cartonne un max là !  w00t  Il y avait longtemps qu'on n'avait pas vu ça sur PM !  biggrin

Saônard, tu es la voix de la sagesse : je tourne effectivement en rond, on avance pas.
Je ne fais au final qu'exacerber des tensions entre les pro et les anti-pêche, ce qui est le contraire de ma sincère intention initiale.
J'arrête les frais sur ce débat, mais je n'arrête pas la pêche (pas tout de suite en tout cas ...) !

Et ce sera un vrai plaisir de vous croiser tous sur les quais pour en discuter.

Hors ligne

 

14-11-2018 14:11:32

benoit60
ManiaC
Date d'inscription: 08-06-2005

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

Un truc que je vais encadrer aussi : la viande rouge est à l'origine de l'obésité....!!!

Hors ligne

 

14-11-2018 14:42:27

julien92
ManiaC
Lieu: Versailles
Date d'inscription: 15-02-2006

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

Saônard a écrit:

P........ ça cartonne un max là !  w00t  Il y avait longtemps qu'on n'avait pas vu ça sur PM !  biggrin

On sait lequel risque de bouffer l'autre en tout cas  w00t

Hors ligne

 

14-11-2018 15:08:05

Sah
ManiaC
Lieu: Hérault
Date d'inscription: 01-12-2015

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

Moi je crois que l’écologie n’appartient pas à un groupe, les végan sont écolos et moi aussi, pourtant je ne suis pas végan et même je dois avouer que je ne les aime pas trop, surement parceque j’en connais pas beaucoup et les seuls que je vois via les médias ce sont des leaders radicaux qui veulent imposer leurs lois à tous. Ceux là qu’il aille se faire enc.... Les autres, ben si ils savent pas se choisir des leaders c’est pas ma faute.

J’ai pas des dents plates de vache pour brouter de l’herbe ni de multiples estomacs pour ruminer, la nature m’a donné des incisives et des canines pour trancher ainsi que des pré-molaires  et molaires pour mastiquer, devinez quoi ? Ben de la viande et j’ai même un sytème digestif qui digère tout ça à merveille ! Bref la nature à fait de moi un prédateur et je l’accepte, ainsi que le fait de donner la mort pour me nourrir.

Pourtant je suis contre l’agriculture et l’elevage intensif, jamais je n’achèterai d’oeufs ou de viande de volaille élevée en batterie, jamais un légume espagnol de grande surface. Il y a des petits agriculteurs raisonnés ou bio partout en France qui font de la vente directe, circuit court et des produits qui ont du goût ! Mes viandes préférées : le sanglier et le lapin de garenne, circuit ultra court, garantie de n’avoir aucun antibiotiques et la qualité de la viande est tout bonnement exceptionnelle ! Pour le reste un petit éleveur dans l’aveyron qui traite ces bêtes avec tout le respect qu’elle mérite, vente directe, circuit moyen court, qualité top ! Est-ce que ça coûte plus cher, ben non parceque le petit producteur il est trop content de te vendre ces produits au même prix qu’en supermarché, il économise le transport et il récupère la marge de la grande distribution, très content même le producteur.

Mon problème c’est qu’il n’y a aucun groupe qui représente les gens comme moi, faudrait inventer les écolos pour le naturel, histoire d’avoir un groupe reconnus d’écolos intelligents pour donner une alternative aux gens qui ne sont pas des extrémistes décérébrés mais qui aiment et veulent militer pour la nature. Moi aussi j’aimerais bien défiler contre le glyphosate et l’élevage intensif, mais jamais aux côtés de terroriste qui s’attaquent à des commerces !

Hors ligne

 

14-11-2018 15:43:33

RODOLPHE(67)
ManiaC
Lieu: Strasbourg
Date d'inscription: 26-03-2005
Site web

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

original  unsure  original

Eh ben ! Il faut reconnaitre que ce débat a atteint un niveau de qualité assez intéressant. Bien que parfois vif il a évité les invectives et les noms d'oiseaux. Il faut le saluer.
Bien que me situant plutôt du coté de Toad dont les arguments sont bien amenés je dois reconnaitre que ceux de Gourou et Niels ne sont pas à négliger et je salue leur mesure et leur pondération.

A part quelques abrutis, les mangeurs de viande, qui sont quand même une majorité il me semble, ne font pas de leur façon de se nourrir une idéologie voire une religion. Il disent : nous on mange de la viande non pas parce que l'on pense que c'est meilleur pour le monde mais parce que l'on aime ça ; vous les végétariens et autres végans vous faites ce que vous voulez mais vous nous lâchez les baskets.
Les végans , à contrario, estiment que leur mode de vie est le seul souhaitable pour l'humanité et les plus purs et durs d'entre eux sont prêts à utiliser tous les moyens, y compris la coercition, pour convaincre le reste du monde à se comporter sinon à penser comme eux.
De toutes façons, compte tenu de l'augmentation insensé de la population humaine, l'évolution des modes d'alimentation va dans leur sens. Ce n'est dons pas le fond qui me dérange mais la forme.

Et c'est pareil pour la pêche. Pour des tas de raisons, le déclin de cette activité ludique est inévitable. Alors l'initiative de cette élue parisienne me paraît dérisoire.

Sur ce, je vais aller couper du bois !  original

biggrin  biggrin  biggrin


La pêche, ça donne la PECHE !!!

Vieillir est le meilleur moyen de vivre longtemps

Hors ligne

 

14-11-2018 15:56:30

Vince
ManiaC
Lieu: Mer
Date d'inscription: 09-01-2004
Site web

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

RODOLPHE(67) a écrit:

Sur ce, je vais aller couper du bois !  original

biggrin  biggrin  biggrin

Bon résumé pour l'instant. Enfin un sujet qui mobilise, et on en a déjà vu avec des arguments beaucoup plus sujets à caution


C'est bientôt les fêtes, servez du silure ou du cormoran à vos invités

Hors ligne

 

14-11-2018 17:02:00

Saônard
ManiaC
Lieu: Montceaux 01
Date d'inscription: 04-04-2007

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

RODOLPHE(67) a écrit:

original  unsure  original


Sur ce, je vais aller couper du bois !  original

Hiver très rude !  biggrin


Sur les stades de foot entre les joueurs et les supporters celui qui a le plus gros QI c'est le ballon !...

Noëlle Perna " Mado la niçoise "

Hors ligne

 

14-11-2018 18:54:07

Manni
ManiaC
Lieu: Deauville
Date d'inscription: 11-12-2003
Site web

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

On devient intelligent a force de fréquenter ce forum ! biggrin  biggrin  biggrin  biggrin


Donnez un poisson à un homme et il mangera une journée.
Apprenez-lui à pêcher et il passera ses journées dans une barque à boire de la bière.

Hors ligne

 

14-11-2018 18:54:20

Lionel
ManiaC
Lieu: BORDEAUX
Date d'inscription: 11-08-2006
Site web

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

Hier j'ai regardé un reportage sur une région du Népal, la région de Namaslu ou les hommes sont parmi les plus pauvres au monde.
La "religion" dominante est le bouddhisme ce qui implique qu'ils ne tuent pas les animaux et ne consomment donc pas de viande.
Mais à la différence des végans ils consomment du lait, font des fromages, utilisent la laine pour faire des vêtements, utilisent les mules pour porter des chargements, utilisent les yacks comme bêtes de trait, etc.., bref se servent des animaux pour faciliter leur vie en les respectant .

Ces gens la ont tout compris : ils ont des convictions mais savent aussi tirer profits et bienfaits des animaux. 

Rien que le fait de consommer du lait ou du fromage leur assure un équilibre vitaminique et des apports caloriques dans un pays ou ils n'auraient pas survécus sans cela.

On peut donc très bien ne plus tuer d'animaux mais se passer des apports qu'ils nous offrent (lait, fromages, laine, services, loisirs, etc...) c'est carrément idiot et dangereux.

Dites à tous les aveugles qu'ils ne doivent plus exploiter leur chiens guide, dites à toutes le mémères qu'elles doivent se séparer de leurs animaux de compagnie et oui ces deux exemples sont exactement dans le même style que celui des animaux de cirque.


http://www.gifsanimes.com/data/media/194/poisson-image-animee-0548.gif
http://www.gifsanimes.com/data/media/194/poisson-image-animee-0059.gif

Hors ligne

 

14-11-2018 18:59:17

Lionel
ManiaC
Lieu: BORDEAUX
Date d'inscription: 11-08-2006
Site web

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

Manni a écrit:

On devient intelligent a force de fréquenter ce forum ! biggrin  biggrin  biggrin  biggrin

Ben tout dépend  si au départ tu manges ou non de la viande.... w00t  w00t  w00t

Va multiplier les trois neurones qu'il doit nous rester en sucant des pissenlits.............. wink  wink  wink


http://www.gifsanimes.com/data/media/194/poisson-image-animee-0548.gif
http://www.gifsanimes.com/data/media/194/poisson-image-animee-0059.gif

Hors ligne

 

14-11-2018 19:09:06

benoit60
ManiaC
Date d'inscription: 08-06-2005

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

Ha les bouddhistes et leur non violence en porte drapeau on pourrait en causer...

Hors ligne

 

14-11-2018 20:28:12

garbo92
ManiaC
Lieu: courbevoie
Date d'inscription: 08-03-2006

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

julien92 a écrit:

Heureusement, aujourd'hui on a encore les chasseurs qui servent de garde fou. C'est le jour où des mesures seront prises contre la chasse que je commencerait à m'inquiéter pour la pêche.

Bah ... tant qu'ils dégomment du cycliste, tonton René en plein repas de famille ou le beau fils qui imite le sanglier ... ça nous laisse voir venir  w00t   laugh  laugh  laugh

Hors ligne

 

14-11-2018 22:31:46

julien92
ManiaC
Lieu: Versailles
Date d'inscription: 15-02-2006

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

garbo92 a écrit:

julien92 a écrit:

Heureusement, aujourd'hui on a encore les chasseurs qui servent de garde fou. C'est le jour où des mesures seront prises contre la chasse que je commencerait à m'inquiéter pour la pêche.

Bah ... tant qu'ils dégomment du cycliste, tonton René en plein repas de famille ou le beau fils qui imite le sanglier ... ça nous laisse voir venir  w00t   laugh  laugh  laugh

On verra si les accidents de la route à cause de populations de sangliers non régulées sont une situation préférable ...

Hors ligne

 

15-11-2018 07:08:58

Sah
ManiaC
Lieu: Hérault
Date d'inscription: 01-12-2015

Re: Interdiction de la pêche à Paris ... ça recommence

julien92 a écrit:

garbo92 a écrit:

julien92 a écrit:

Heureusement, aujourd'hui on a encore les chasseurs qui servent de garde fou. C'est le jour où des mesures seront prises contre la chasse que je commencerait à m'inquiéter pour la pêche.

Bah ... tant qu'ils dégomment du cycliste, tonton René en plein repas de famille ou le beau fils qui imite le sanglier ... ça nous laisse voir venir  w00t   laugh  laugh  laugh

On verra si les accidents de la route à cause de populations de sangliers non régulées sont une situation préférable ...

Tu peux rajouter le risque incendie, c’est les chasseurs qui débroussaillent chaque année pour entretenir les passages dans les bois et qui aident les pompiers et l’ONF à mettre en place des coupe-feu.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

logo_punbb