Ou S'inscrire

Vous n'êtes pas identifié.

04-07-2021 15:45:14

Jack28
ManiaC
Date d'inscription: 27-03-2013

amorces d'antan : Quel avenir !

Selon le vieux que je suis aujourd'hui, voici les raisons pour lesquelles je pense que les esches et amorces d'antan ont encore de l'avenir, notamment pour la pêche de la carpe au coup.

La carpe possède des amylases qui permettent une bonne digestion de l’amidon. En conséquence, un glucide de choix pour elle est celui … de la pomme de terre (amidon alpha), esche aujourd’hui considérée à tort comme ringarde ! Comme le maïs, la pomme de terre est spontanément acceptée sans amorçage préalable. Elle peut être utilisée cuite sur l’hameçon, ou sous forme de flocons dans l’amorce ou dans de la pâte d’eschage.

Pour augmenter sa croissance musculaire et bénéficier d’un puissant antioxydant essentiel pour sa santé,  la carpe a besoin d’un acide aminé assez rare dans le milieu aquatique : la méthionine. Elle est donc attirée par cet acide essentiel. Les aliments qui en contiennent le plus et qui étaient déjà utilisés par les pêcheurs sous Louis  XIV sont les fèves, fèverolles, vesce et, bien sur, le chenevis !

Un autre acide aminé est un puissant attractant : la sérine.  On la trouve dans le blé (Cf. post de Manni) et donc dans le pain (frais ou sous forme de chapelure), les arachides, le maïs (en boîte ou sous forme de baby-corn, gaude, jaune de hollande...), le seigle, mais aussi dans une farine très légère avec un effet nuageant qui était bien connu des anciens pêcheurs d’ablettes,  pour ses facultés nuageantes : la farine de vers à soie. Celle-ci s’avère aussi excellente dans les amorces destinées à pêcher les carpes, en particulier lorsque ces dernières se tiennent, en eau chaude, près de la surface.

Concernant les vitamines, la vitamine PP contribue à la formation de deux enzymes indispensables pour la digestion des poissons.  En dehors du milieu aquatique, elle est apportée par la levure de bière (Cf. ci-dessus l’excellent post de Nicepic sur la fermentation), mais aussi par les cacahuètes ou de la véritable farine d’arachide.

Enfin, concernant les additifs naturels, il faut citer le sucre,  le sel (Cf. post de Manny sur le maïs salé), la coriandre mais aussi l’anis étoilé sous forme de tisane, voire de Pastis (dans la mesure ou l’alcool contribue à fixer les arômes !)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

logo_punbb