Ou S'inscrire

Vous n'êtes pas identifié.

  • Index
  •  » sondage
  •  » Les silures, les relâcher , ou pas ?

Sondage

Relâcher vous vos silures ?

Oui

48% (53votes)
Non

48% (53votes)
Rarement

3% (4votes)
Total: 110

#26 21-11-2011 21:17:13

ded rameau 59
ManiaC
Lieu: caudry
Date d'inscription: 14-04-2006
Site web

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

PIPET a écrit:

kreeks a écrit:

j'ai voté "non", je les relâche toujours. Bien que je trouve qu'il n'est pas sa place dans les étangs et petites rivière.
A ce qui ne les relâche pas, vous faîtes quoi? vous les laissez pourrir sur la berge? ça craint pour ceux qui passe après!!

Tu lirais plus souvent le forum  "tirage de langue"

Tu saurai qu'on les pend aux arbres  "lunettes noires"


tu mets milo colombo devant une flaque d'eau, une canne en bambou dans sa main :il te sort un épinoche et il est heureux comme un poisson dans l'eau.  by ded
http://i77.servimg.com/u/f77/13/31/70/38/mini_610.jpg http://trouillez-competition-2.blog4ever.com   ou http://Trouillez-A-02.blog4ever.com http://i31.servimg.com/u/f31/13/31/70/38/njh10.gif

Hors ligne

 

#27 21-11-2011 21:19:07

ded rameau 59
ManiaC
Lieu: caudry
Date d'inscription: 14-04-2006
Site web

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

ded milo 59 a écrit:

PIPET a écrit:

kreeks a écrit:

j'ai voté "non", je les relâche toujours. Bien que je trouve qu'il n'est pas sa place dans les étangs et petites rivière.
A ce qui ne les relâche pas, vous faîtes quoi? vous les laissez pourrir sur la berge? ça craint pour ceux qui passe après!!

Tu lirais plus souvent le forum  "tirage de langue"

Tu saurai qu'on les pend aux arbres  "lunettes noires"

comme dirait chetart  pendu aux arbres !
ded


tu mets milo colombo devant une flaque d'eau, une canne en bambou dans sa main :il te sort un épinoche et il est heureux comme un poisson dans l'eau.  by ded
http://i77.servimg.com/u/f77/13/31/70/38/mini_610.jpg http://trouillez-competition-2.blog4ever.com   ou http://Trouillez-A-02.blog4ever.com http://i31.servimg.com/u/f31/13/31/70/38/njh10.gif

Hors ligne

 

#28 22-11-2011 08:23:06

kreeks
Administrateur
Lieu: Romanèche
Date d'inscription: 18-04-2003
Site web

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

Seb a écrit:

kreeks a écrit:

j'ai voté "non", je les relâche toujours.

c'est pas mal ça, patron
mais si tu lis l'intitulé du sondage, tu dis tout et son contraire ...  crying
en répondant "non", ça veut dire que tu ne les relâches pas ... et donc que tu les pends aux arbres aussi ??  w00t
mal lu je pense ... dommage  tongue

original mal lu effectivement: "je les relâche toujours"

Hors ligne

 

#29 22-11-2011 08:36:33

ch tetard
ManiaC
Lieu: calaisien et fiers de l'etre
Date d'inscription: 09-05-2005

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

quand j'en prends je les relaches dans un egout, aprés je sais pas ou ils finissent

ch'tét

Hors ligne

 

#30 22-11-2011 09:51:25

Saônard
ManiaC
Lieu: Montceaux 01
Date d'inscription: 04-04-2007

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

ch tetard a écrit:

quand j'en prends je les relaches dans un egout, aprés je sais pas ou ils finissent

ch'tét

T'as changé de tactique ?  wink


Sur les stades de foot entre les joueurs et les supporters celui qui a le plus gros QI c'est le ballon !...

Noëlle Perna " Mado la niçoise "

Hors ligne

 

#31 22-11-2011 15:14:32

undertaker
ManiaC
Lieu: loir-et-cher
Date d'inscription: 17-02-2005
Site web

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

Salut,
j'ai voté non !!!
pour la simple et bonne raison
pour les remettres à l'eau , il faud en prendre et pour en prendre il faud les pêcher !!!
original original : )


Fabrice
69 année érotique

Hors ligne

 

#32 22-11-2011 17:38:11

vinids18
ManiaC
Lieu: Bourges,cher
Date d'inscription: 18-02-2011

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

undertaker a écrit:

Salut,
j'ai voté non !!!
pour la simple et bonne raison
pour les remettres à l'eau , il faud en prendre et pour en prendre il faud les pêcher !!!
original original : )

+1, sauf que ci j'en prend un je le relâcherais.


Vincent,16 ans,de Bourges.
Pense a ton fils, relâche ton fish !

Hors ligne

 

#33 22-11-2011 20:13:01

deltaforce39
ManiaC
Lieu: Jura
Date d'inscription: 12-04-2011
Site web

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

L'eternel débat.
Quand on est pêcheur, on respecte l'environnement, et on respecte le poisson. Je les relache, mais pas systématiquement, de temps en temps je les mange ! (les petits) ça passe à la casserole avec un peu d'huile d'olive, et ça le fait !
Faut pas confondre le silure et le poisson chat  la densité du silure est quand même bien inferieure à celle du poisson chat ! et les ravages causés par ce dernier sont différents !
Des silures, on en a un paquet dans le Lac de Vouglans (39) mais c'est pas pour autant qu'on prend plus de poisson. Par contre le fait qu'il y ait beaucoup de poissons chats dans un petit étang, devient plus problématique. L'équilibre de nos étangs/lacs est très sensible, et je ne pense pas que le fait qu'il y ait quelques silures danss un étang/lac pose un réel problème ! (pas autant que les phosphates qu'on rejette, et qui sont issus des stations d'épuration)
Il convient donc de s'attaquer au réel problème, et principal problème qui est la pollution reelle de nos cours d'eau.
Je suis catégoriquement contre le fait de balancer le poisson dans un champ ou quoi par contre ! qu'il soit silure/perche soleil/poisson chat !


"à vaincre sans périls on triomphe sans gloire"

Hors ligne

 

#34 22-11-2011 21:15:57

vinids18
ManiaC
Lieu: Bourges,cher
Date d'inscription: 18-02-2011

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

ch tetard a écrit:

quand j'en prends je les relaches dans un egout, aprés je sais pas ou ils finissent

ch'tét

Original...

Et je suis dacord , les silures n'ont pas leur place dans les étangs et les lacs.


Vincent,16 ans,de Bourges.
Pense a ton fils, relâche ton fish !

Hors ligne

 

#35 23-11-2011 10:00:59

Saônard
ManiaC
Lieu: Montceaux 01
Date d'inscription: 04-04-2007

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

deltaforce39 a écrit:

L'eternel débat.
Quand on est pêcheur, on respecte l'environnement, et on respecte le poisson. Je les relache, mais pas systématiquement, de temps en temps je les mange ! (les petits) ça passe à la casserole avec un peu d'huile d'olive, et ça le fait !
Faut pas confondre le silure et le poisson chat  la densité du silure est quand même bien inferieure à celle du poisson chat ! et les ravages causés par ce dernier sont différents !
Des silures, on en a un paquet dans le Lac de Vouglans (39) mais c'est pas pour autant qu'on prend plus de poisson. Par contre le fait qu'il y ait beaucoup de poissons chats dans un petit étang, devient plus problématique. L'équilibre de nos étangs/lacs est très sensible, et je ne pense pas que le fait qu'il y ait quelques silures danss un étang/lac pose un réel problème ! (pas autant que les phosphates qu'on rejette, et qui sont issus des stations d'épuration)
Il convient donc de s'attaquer au réel problème, et principal problème qui est la pollution reelle de nos cours d'eau.
Je suis catégoriquement contre le fait de balancer le poisson dans un champ ou quoi par contre ! qu'il soit silure/perche soleil/poisson chat !

Il ne faut pas oublier que la population de silures est plus récente que celle du poisson chat , et qu'elle est en train de gagner du terrain , comme le poisson chat l'a fait en son temps . Rien n'interdit donc de penser que d'ici 2 ou 3 décennies , c'est à dire quand elle sera " stabilisée " la population de silures pose aussi problème . Par exemple on trouve depuis peu des sujets dans les tributaires de la Saône , comme la Chalaronne , ce qui est une loi de la nature : une espèce dont la population se développe cherche à conquérir de nouveaux territoires . Bien sûr les " silurophiles " s'insurgent dès qu'on évoque ce sujet , mais il faut voir plus loin que le bout de son nez , et ne pas perdre de vue que nous ne sommes [/b] qu'au début[b] du phénomène . Puisque tu cites le lac de Vouglans , qui te dit que le silure n'y sera pas un fléau dans 20 ou 30 ans ( perso je serai mort  wink  ) au même titre qu'aujourd'hui le poisson-chat dans de nombreux étangs ? Gérer c'est prévoir , mais on a le sentiment que les instances de la pêche ne se soucient guère de cette éventualité .
Quand au fait de laisser crever le poisson sur la berge , personne ne contestera que c'est inadmissible , quelle que soit l'espèce , nuisible ou pas .


Sur les stades de foot entre les joueurs et les supporters celui qui a le plus gros QI c'est le ballon !...

Noëlle Perna " Mado la niçoise "

Hors ligne

 

#36 23-11-2011 10:44:44

jibé
ManiaC
Lieu: Mehun sur Yèvre
Date d'inscription: 08-09-2005

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

ch tetard a écrit:

quand j'en prends je les relaches dans un egout, aprés je sais pas ou ils finissent

ch'tét

plus de place dans les arbres ? pas d'arbres là où tu pêches maintenant ? unsure

en tous cas bonne idée w00t ... si j'en prends un, ça m'évitera de chercher où j'ai bien pu foutre la corde cool






ps : PIPET t'es vraiment un tocard avec le [bbcode] biggrin


pêche au canal latéral à la Loire : https://www.facebook.com/groups/1520111768203041/

Hors ligne

 

#37 23-11-2011 11:32:44

julien92
ManiaC
Lieu: Versailles
Date d'inscription: 15-02-2006

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

Saônard a écrit:

deltaforce39 a écrit:

L'eternel débat.
Quand on est pêcheur, on respecte l'environnement, et on respecte le poisson. Je les relache, mais pas systématiquement, de temps en temps je les mange ! (les petits) ça passe à la casserole avec un peu d'huile d'olive, et ça le fait !
Faut pas confondre le silure et le poisson chat  la densité du silure est quand même bien inferieure à celle du poisson chat ! et les ravages causés par ce dernier sont différents !
Des silures, on en a un paquet dans le Lac de Vouglans (39) mais c'est pas pour autant qu'on prend plus de poisson. Par contre le fait qu'il y ait beaucoup de poissons chats dans un petit étang, devient plus problématique. L'équilibre de nos étangs/lacs est très sensible, et je ne pense pas que le fait qu'il y ait quelques silures danss un étang/lac pose un réel problème ! (pas autant que les phosphates qu'on rejette, et qui sont issus des stations d'épuration)
Il convient donc de s'attaquer au réel problème, et principal problème qui est la pollution reelle de nos cours d'eau.
Je suis catégoriquement contre le fait de balancer le poisson dans un champ ou quoi par contre ! qu'il soit silure/perche soleil/poisson chat !

Il ne faut pas oublier que la population de silures est plus récente que celle du poisson chat , et qu'elle est en train de gagner du terrain , comme le poisson chat l'a fait en son temps . Rien n'interdit donc de penser que d'ici 2 ou 3 décennies , c'est à dire quand elle sera " stabilisée " la population de silures pose aussi problème . Par exemple on trouve depuis peu des sujets dans les tributaires de la Saône , comme la Chalaronne , ce qui est une loi de la nature : une espèce dont la population se développe cherche à conquérir de nouveaux territoires . Bien sûr les " silurophiles " s'insurgent dès qu'on évoque ce sujet , mais il faut voir plus loin que le bout de son nez , et ne pas perdre de vue que nous ne sommes [/b] qu'au début[b] du phénomène . Puisque tu cites le lac de Vouglans , qui te dit que le silure n'y sera pas un fléau dans 20 ou 30 ans ( perso je serai mort  wink  ) au même titre qu'aujourd'hui le poisson-chat dans de nombreux étangs ? Gérer c'est prévoir , mais on a le sentiment que les instances de la pêche ne se soucient guère de cette éventualité .
Quand au fait de laisser crever le poisson sur la berge , personne ne contestera que c'est inadmissible , quelle que soit l'espèce , nuisible ou pas .

J'ai eu l'occasion de pecher plusieurs endroits ou il est bien present. J'ai pas l'impression qu'on y fasse tellement moins d'autres poissons. Le seul truc embetant c'est qu'ils viennent sur les coups et chassent tout. De ce point de vue, ils sont un peu comme les chats. Cependant les chats au moment ou la population explose dans un etang, les autres especes semblent absentes (ce qui ne veut pas forcement dire qu'elles ont disparu) mais une fois la population stabilisee, le chat cohabite plutot bien avec toutes sortes de poissons et il est possible de pecher d'autres especes sans prendre trop de chats.
Dans tous les cas, ce n'est pas en prelevant quelques specimens que ca va beaucoup changer. Il y a qu'a voir avec les chats, on peut en prendre 100, tous les tuer et ca ne changera rien concretement a la population de l'etang, c'est un coup d'epee dans l'eau. Je n'ai jamais vu une population de chats decroitre grace aux prelevements des pecheurs, soyons honetes. L'espece se regulera d'elle meme au bout de quelques annees. Je pense que ce phenomene n'est pas specifique aux chats mais est general pour toutes les especes "invasives".

En ligne

 

#38 24-11-2011 09:28:10

vinids18
ManiaC
Lieu: Bourges,cher
Date d'inscription: 18-02-2011

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

julien92 a écrit:

Saônard a écrit:

deltaforce39 a écrit:

L'eternel débat.
Quand on est pêcheur, on respecte l'environnement, et on respecte le poisson. Je les relache, mais pas systématiquement, de temps en temps je les mange ! (les petits) ça passe à la casserole avec un peu d'huile d'olive, et ça le fait !
Faut pas confondre le silure et le poisson chat  la densité du silure est quand même bien inferieure à celle du poisson chat ! et les ravages causés par ce dernier sont différents !
Des silures, on en a un paquet dans le Lac de Vouglans (39) mais c'est pas pour autant qu'on prend plus de poisson. Par contre le fait qu'il y ait beaucoup de poissons chats dans un petit étang, devient plus problématique. L'équilibre de nos étangs/lacs est très sensible, et je ne pense pas que le fait qu'il y ait quelques silures danss un étang/lac pose un réel problème ! (pas autant que les phosphates qu'on rejette, et qui sont issus des stations d'épuration)
Il convient donc de s'attaquer au réel problème, et principal problème qui est la pollution reelle de nos cours d'eau.
Je suis catégoriquement contre le fait de balancer le poisson dans un champ ou quoi par contre ! qu'il soit silure/perche soleil/poisson chat !

Il ne faut pas oublier que la population de silures est plus récente que celle du poisson chat , et qu'elle est en train de gagner du terrain , comme le poisson chat l'a fait en son temps . Rien n'interdit donc de penser que d'ici 2 ou 3 décennies , c'est à dire quand elle sera " stabilisée " la population de silures pose aussi problème . Par exemple on trouve depuis peu des sujets dans les tributaires de la Saône , comme la Chalaronne , ce qui est une loi de la nature : une espèce dont la population se développe cherche à conquérir de nouveaux territoires . Bien sûr les " silurophiles " s'insurgent dès qu'on évoque ce sujet , mais il faut voir plus loin que le bout de son nez , et ne pas perdre de vue que nous ne sommes [/b] qu'au début[b] du phénomène . Puisque tu cites le lac de Vouglans , qui te dit que le silure n'y sera pas un fléau dans 20 ou 30 ans ( perso je serai mort  wink  ) au même titre qu'aujourd'hui le poisson-chat dans de nombreux étangs ? Gérer c'est prévoir , mais on a le sentiment que les instances de la pêche ne se soucient guère de cette éventualité .
Quand au fait de laisser crever le poisson sur la berge , personne ne contestera que c'est inadmissible , quelle que soit l'espèce , nuisible ou pas .

J'ai eu l'occasion de pecher plusieurs endroits ou il est bien present. J'ai pas l'impression qu'on y fasse tellement moins d'autres poissons. Le seul truc embetant c'est qu'ils viennent sur les coups et chassent tout. De ce point de vue, ils sont un peu comme les chats. Cependant les chats au moment ou la population explose dans un etang, les autres especes semblent absentes (ce qui ne veut pas forcement dire qu'elles ont disparu) mais une fois la population stabilisee, le chat cohabite plutot bien avec toutes sortes de poissons et il est possible de pecher d'autres especes sans prendre trop de chats.
Dans tous les cas, ce n'est pas en prelevant quelques specimens que ca va beaucoup changer. Il y a qu'a voir avec les chats, on peut en prendre 100, tous les tuer et ca ne changera rien concretement a la population de l'etang, c'est un coup d'epee dans l'eau. Je n'ai jamais vu une population de chats decroitre grace aux prelevements des pecheurs, soyons honetes. L'espece se regulera d'elle meme au bout de quelques annees. Je pense que ce phenomene n'est pas specifique aux chats mais est general pour toutes les especes "invasives".

+1


Vincent,16 ans,de Bourges.
Pense a ton fils, relâche ton fish !

Hors ligne

 

#39 24-11-2011 10:15:45

Saônard
ManiaC
Lieu: Montceaux 01
Date d'inscription: 04-04-2007

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

vinids18 a écrit:

julien92 a écrit:

Saônard a écrit:


Il ne faut pas oublier que la population de silures est plus récente que celle du poisson chat , et qu'elle est en train de gagner du terrain , comme le poisson chat l'a fait en son temps . Rien n'interdit donc de penser que d'ici 2 ou 3 décennies , c'est à dire quand elle sera " stabilisée " la population de silures pose aussi problème . Par exemple on trouve depuis peu des sujets dans les tributaires de la Saône , comme la Chalaronne , ce qui est une loi de la nature : une espèce dont la population se développe cherche à conquérir de nouveaux territoires . Bien sûr les " silurophiles " s'insurgent dès qu'on évoque ce sujet , mais il faut voir plus loin que le bout de son nez , et ne pas perdre de vue que nous ne sommes [/b] qu'au début[b] du phénomène . Puisque tu cites le lac de Vouglans , qui te dit que le silure n'y sera pas un fléau dans 20 ou 30 ans ( perso je serai mort  wink  ) au même titre qu'aujourd'hui le poisson-chat dans de nombreux étangs ? Gérer c'est prévoir , mais on a le sentiment que les instances de la pêche ne se soucient guère de cette éventualité .
Quand au fait de laisser crever le poisson sur la berge , personne ne contestera que c'est inadmissible , quelle que soit l'espèce , nuisible ou pas .

J'ai eu l'occasion de pecher plusieurs endroits ou il est bien present. J'ai pas l'impression qu'on y fasse tellement moins d'autres poissons. Le seul truc embetant c'est qu'ils viennent sur les coups et chassent tout. De ce point de vue, ils sont un peu comme les chats. Cependant les chats au moment ou la population explose dans un etang, les autres especes semblent absentes (ce qui ne veut pas forcement dire qu'elles ont disparu) mais une fois la population stabilisee, le chat cohabite plutot bien avec toutes sortes de poissons et il est possible de pecher d'autres especes sans prendre trop de chats.
Dans tous les cas, ce n'est pas en prelevant quelques specimens que ca va beaucoup changer. Il y a qu'a voir avec les chats, on peut en prendre 100, tous les tuer et ca ne changera rien concretement a la population de l'etang, c'est un coup d'epee dans l'eau. Je n'ai jamais vu une population de chats decroitre grace aux prelevements des pecheurs, soyons honetes. L'espece se regulera d'elle meme au bout de quelques annees. Je pense que ce phenomene n'est pas specifique aux chats mais est general pour toutes les especes "invasives".

+1

Même si je suis un vieux , je pense toujours à l'avenir . Je répète , puisque apparemment vous n'avez pas saisi mes craintes : rien ne prouve que le silure ne posera pas problème dans un avenir plus ou moins proche , même si je peux me tromper . Et je vais encore me répéter : si tel est le cas , c'est vous les jeunes qui en subirez les conséquences , parce que moi , je serai mort ! Peut être qu'alors vous penserez : " le père Saônard avait vu juste ... "  tongue mais il sera trop tard ...


Sur les stades de foot entre les joueurs et les supporters celui qui a le plus gros QI c'est le ballon !...

Noëlle Perna " Mado la niçoise "

Hors ligne

 

#40 24-11-2011 10:23:45

Mbelgebourgogne
ManiaC
Lieu: Dijon
Date d'inscription: 22-09-2011

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

LE SILURE GLANE (Silurus glanis L.):
Biologie, Colonisation et Impacts

Contrairement à la théorie de Fretwell ( 1987 ) et Oksanen et al. (1981), qui dit que le niveau supérieur des réseaux trophiques est limité par les ressources, il semblerait que le Silure ne le soit pas, même dans les zones où il est présent depuis longtemps.
Ceci pourrait s’expliquer par le fait qu’il subisse une pression de pêche relativement importante, limitant les populations de silures à des niveaux ne permettant pas la surexploitation des ressources.
Cette remarque semble valable pour tous les poissons ichtyophages des eaux françaises.

Il est intéressant de remarquer que les populations de silures, des zones les plus anciennement colonisées, semblent être à l’équilibre (« Point sur le Silure en France », CSP 1995).
la structures de peuplement dans les plus vieilles populations de Silures françaises (Saône, Seille) est très semblable à celle des pays de l’Europe de l’est d’où le Silure est originaire, cette constatation  est en accord avec la théorie selon laquelle le Silure est adapté à  certaines partie de notre réseau hydrographique.

Un autre facteur de régulation, est la pression de pêche exercée sur ce poisson, ce facteur va dans le sens d’un maintien de l’équilibre.
La conclusion sur les éventuels déséquilibres provoqués par le Silure sur les populations de proies est qu’il ne semble pas agir de façon significative sur ces populations, ceci étant peut être dû à la pression de pêche effectuée sur ce poisson.
Les catastrophes écologiques annoncées par certains peuvent être raisonnablement écartées, au moins dans la mesure où la pression de pêche sur ce poisson persiste

Hors ligne

 

#41 24-11-2011 10:24:10

julien92
ManiaC
Lieu: Versailles
Date d'inscription: 15-02-2006

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

Saônard a écrit:

vinids18 a écrit:

julien92 a écrit:


J'ai eu l'occasion de pecher plusieurs endroits ou il est bien present. J'ai pas l'impression qu'on y fasse tellement moins d'autres poissons. Le seul truc embetant c'est qu'ils viennent sur les coups et chassent tout. De ce point de vue, ils sont un peu comme les chats. Cependant les chats au moment ou la population explose dans un etang, les autres especes semblent absentes (ce qui ne veut pas forcement dire qu'elles ont disparu) mais une fois la population stabilisee, le chat cohabite plutot bien avec toutes sortes de poissons et il est possible de pecher d'autres especes sans prendre trop de chats.
Dans tous les cas, ce n'est pas en prelevant quelques specimens que ca va beaucoup changer. Il y a qu'a voir avec les chats, on peut en prendre 100, tous les tuer et ca ne changera rien concretement a la population de l'etang, c'est un coup d'epee dans l'eau. Je n'ai jamais vu une population de chats decroitre grace aux prelevements des pecheurs, soyons honetes. L'espece se regulera d'elle meme au bout de quelques annees. Je pense que ce phenomene n'est pas specifique aux chats mais est general pour toutes les especes "invasives".

+1

Même si je suis un vieux , je pense toujours à l'avenir . Je répète , puisque apparemment vous n'avez pas saisi mes craintes : rien ne prouve que le silure ne posera pas problème dans un avenir plus ou moins proche , même si je peux me tromper . Et je vais encore me répéter : si tel est le cas , c'est vous les jeunes qui en subirez les conséquences , parce que moi , je serai mort ! Peut être qu'alors vous penserez : " le père Saônard avait vu juste ... "  tongue mais il sera trop tard ...

Ca je dis pas mais on peut malheureusement pas y faire grand chose. Je faisais juste la comparaison avec le chat qui lui pose effectivement des problemes. Meme si certains croient que de les tuer change grand chose, ca n'engage qu'eux, c'est assez symbolique comme acte. De meme qu'on a rien trouve de miraculeux pour les chats, on ne trouvera probablement rien de miraculeux pour le silure si son expansion devient problematique.

En ligne

 

#42 24-11-2011 10:42:50

julien92
ManiaC
Lieu: Versailles
Date d'inscription: 15-02-2006

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

Mbelgebourgogne a écrit:

LE SILURE GLANE (Silurus glanis L.):
Biologie, Colonisation et Impacts

Contrairement à la théorie de Fretwell ( 1987 ) et Oksanen et al. (1981), qui dit que le niveau supérieur des réseaux trophiques est limité par les ressources, il semblerait que le Silure ne le soit pas, même dans les zones où il est présent depuis longtemps.
Ceci pourrait s’expliquer par le fait qu’il subisse une pression de pêche relativement importante, limitant les populations de silures à des niveaux ne permettant pas la surexploitation des ressources.
Cette remarque semble valable pour tous les poissons ichtyophages des eaux françaises.

Il est intéressant de remarquer que les populations de silures, des zones les plus anciennement colonisées, semblent être à l’équilibre (« Point sur le Silure en France », CSP 1995).
la structures de peuplement dans les plus vieilles populations de Silures françaises (Saône, Seille) est très semblable à celle des pays de l’Europe de l’est d’où le Silure est originaire, cette constatation  est en accord avec la théorie selon laquelle le Silure est adapté à  certaines partie de notre réseau hydrographique.

Un autre facteur de régulation, est la pression de pêche exercée sur ce poisson, ce facteur va dans le sens d’un maintien de l’équilibre.
La conclusion sur les éventuels déséquilibres provoqués par le Silure sur les populations de proies est qu’il ne semble pas agir de façon significative sur ces populations, ceci étant peut être dû à la pression de pêche effectuée sur ce poisson.
Les catastrophes écologiques annoncées par certains peuvent être raisonnablement écartées, au moins dans la mesure où la pression de pêche sur ce poisson persiste

Admettons. Mais dans ce cas qui dit pression de peche dit garder les poissons, or il y a tres peu de pecheurs qui les tuent : seulement certains pecheurs au coup et on ne peut pas dire qu'ils en sortent beaucoup.
Pour bien connaitre un des hot spot du silure en France, le petit Rhone et des pecheurs qui y pechent le silure tout au long de l'annee. Le fait est que cet endroit est gave de silures et est tres frequente par un tas de passionnes du silure dont des tronches dans ce domaine (Tanzili, Flauger...). Mais les poissons y sont hyper eduques. Il est juste de plus en plus difficile de faire mordre les gros. Un copain m'a raconte des comportements tres caracteristiques de ca sur l'echosondeur : le silure monte, renifle et repars. Sur le petit Rhone, ca arrive bien plus souvent qu'ailleurs dans le coin. Mais il n'y en a pas moins.
J'y ai peche cet ete au feeder deux fois avec un pote. A chaque fois, l'un de nous a eu des silures sur son coup (on le sait on en a sorti), he bien c'etait presque pas la peine d'esperer faire autre chose, en tout cas les mulets et les carpes se tenaient a l'ecart. C'est en ca qu'il est genant. Mais des carpes et des mulets dans le petit Rhone, il y en a beaucoup et les populations de silures sont anciennes (il y a qu'a voir leur taille). Il faut simplement adapter la peche en evitant tout ce qui est carne.

En ligne

 

#43 24-11-2011 11:15:32

Vince
ManiaC
Lieu: Mer
Date d'inscription: 09-01-2004
Site web

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

J'ai mis non.
Le seul que j'ai pris s'est transformé en taupe en moins d'une minute.

Vince


C'est bientôt les fêtes, servez du silure ou du cormoran à vos invités

Hors ligne

 

#44 24-11-2011 12:45:13

vinids18
ManiaC
Lieu: Bourges,cher
Date d'inscription: 18-02-2011

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

Saônard a écrit:

vinids18 a écrit:

julien92 a écrit:


J'ai eu l'occasion de pecher plusieurs endroits ou il est bien present. J'ai pas l'impression qu'on y fasse tellement moins d'autres poissons. Le seul truc embetant c'est qu'ils viennent sur les coups et chassent tout. De ce point de vue, ils sont un peu comme les chats. Cependant les chats au moment ou la population explose dans un etang, les autres especes semblent absentes (ce qui ne veut pas forcement dire qu'elles ont disparu) mais une fois la population stabilisee, le chat cohabite plutot bien avec toutes sortes de poissons et il est possible de pecher d'autres especes sans prendre trop de chats.
Dans tous les cas, ce n'est pas en prelevant quelques specimens que ca va beaucoup changer. Il y a qu'a voir avec les chats, on peut en prendre 100, tous les tuer et ca ne changera rien concretement a la population de l'etang, c'est un coup d'epee dans l'eau. Je n'ai jamais vu une population de chats decroitre grace aux prelevements des pecheurs, soyons honetes. L'espece se regulera d'elle meme au bout de quelques annees. Je pense que ce phenomene n'est pas specifique aux chats mais est general pour toutes les especes "invasives".

+1

Même si je suis un vieux , je pense toujours à l'avenir . Je répète , puisque apparemment vous n'avez pas saisi mes craintes : rien ne prouve que le silure ne posera pas problème dans un avenir plus ou moins proche , même si je peux me tromper . Et je vais encore me répéter : si tel est le cas , c'est vous les jeunes qui en subirez les conséquences , parce que moi , je serai mort ! Peut être qu'alors vous penserez : " le père Saônard avait vu juste ... "  tongue mais il sera trop tard ...

Ca laisse a réfléchir...


Vincent,16 ans,de Bourges.
Pense a ton fils, relâche ton fish !

Hors ligne

 

#45 24-11-2011 14:34:32

francis67
ManiaC
Date d'inscription: 25-10-2009

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

je pense que le mal et fais c'est sur mais je pense qu'il faut le respecté comme n'importe qu'elle poisson on doit faire avec je voie pas pourqu'oi lui on doit le tué après l'avoir attrapé je trouve sa nul c'est mon point de vu

Hors ligne

 

#46 24-11-2011 15:24:25

ludovic MORALES
ManiaC
Lieu: vaduz
Date d'inscription: 11-05-2009

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

pourquoi ne pas mettre des silures dans les lieux infestés de chats (parait qu'il les mange ??) et après pêcher les silures qui auront grossis, pour les introduire dans des silurodromes ? smiley pensif.
on règlerai deux problèmes smiley joyeux, mais quelques autres poissons en aurait fait les frais au passage, smiley triste.
à moins d'avoir dressé ce grand prédateur (à vous lire) à sélectionner ses proies ? smiley qui se gratte la tête.

ludo smiley cool lunettes noires

Hors ligne

 

#47 24-11-2011 16:21:07

MODERATION
ManiaC
Lieu: précy sur oise
Date d'inscription: 15-09-2010
Site web

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

Vince a écrit:

J'ai mis non.
Le seul que j'ai pris s'est transformé en taupe en moins d'une minute.

Vince

devait pas être gros pour faire un trou et mettre le bétail dedans en quelques secondes  laugh  laugh  laugh  laugh  laugh


PVGSLCM :-()    Schtroumpf
encore devant l'ORDI  ---- J'ai bien essayé derrière  mais je vois rien du tout 
Quand tu te sens en situation d'échec, souviens toi , que le grand chêne, lui aussi, a été un gland !
Il n'y a pas que les aigles qui atteignent les sommets,  les escargots aussi, mais ils en bavent !

Hors ligne

 

#48 24-11-2011 16:31:13

Vince
ManiaC
Lieu: Mer
Date d'inscription: 09-01-2004
Site web

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

MODERATION a écrit:

Vince a écrit:

J'ai mis non.
Le seul que j'ai pris s'est transformé en taupe en moins d'une minute.

Vince

devait pas être gros pour faire un trou et mettre le bétail dedans en quelques secondes  laugh  laugh  laugh  laugh  laugh

A peu près la taille d'une taupe, d'où la transformation rapide


C'est bientôt les fêtes, servez du silure ou du cormoran à vos invités

Hors ligne

 

#49 24-11-2011 17:31:25

vinids18
ManiaC
Lieu: Bourges,cher
Date d'inscription: 18-02-2011

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

Vince a écrit:

MODERATION a écrit:

Vince a écrit:

J'ai mis non.
Le seul que j'ai pris s'est transformé en taupe en moins d'une minute.

Vince

devait pas être gros pour faire un trou et mettre le bétail dedans en quelques secondes  laugh  laugh  laugh  laugh  laugh

A peu près la taille d'une taupe, d'où la transformation rapide

Transformé en taupe = enterré ? unsure  unsure


Vincent,16 ans,de Bourges.
Pense a ton fils, relâche ton fish !

Hors ligne

 

#50 24-11-2011 17:33:51

julien92
ManiaC
Lieu: Versailles
Date d'inscription: 15-02-2006

Re: Les silures, les relâcher , ou pas ?

vinids18 a écrit:

Vince a écrit:

MODERATION a écrit:


devait pas être gros pour faire un trou et mettre le bétail dedans en quelques secondes  laugh  laugh  laugh  laugh  laugh

A peu près la taille d'une taupe, d'où la transformation rapide

Transformé en taupe = enterré ? unsure  unsure

Non il l'a rendu miope ! :p

En ligne

 
  • Index
  •  » sondage
  •  » Les silures, les relâcher , ou pas ?

Pied de page des forums

logo_punbb