Bienvenue : profil - message - déconnexion
  1.  » Index des articles
  2.  » pêche au coup
  3.  » amorce

utiliser la terre en canal

Pourquoi mettre de la terre dans son amorce ? Quelle type de terre employer, comment l'utiliser et quand? Beaucoup de questions auxquelles j'essaierai de répondre dans cet article en insistant sur mon expérience personnelle plutôt que sur celle des livres.

La première fois que j'ai utilisé de la terre , c'était pour faire des économies car la terre est gratuite...sauf chez S....S . Terre de rivière, terre de somme, terre de taupinière, argile, sable ou gravier, il suffit de chercher et de ramasser. Un kilo d'amorce en devient facilement 5 et lorsque l'on pêche dans les canaux du nord à grand gabarit, 1kg d'amorce c'est nettement insuffisant.

paysage canal

La seconde raison qui nous poussent à utiliser de la terre, c'est pour alourdir l'amorce , l'objectif est de la faire descendre le plus vite possible avec les esches sans entraîner une trop grande dérive des boules et permettre à l'amorce de rester le plus longtemps possible sur le coup.

Voici les 2 principales fonctions de la terre mais comme vous avez pu le constater dans les derniers numéro de déclic, il y a de multiples façons de l'utiliser en fonction du lieu de pêche et du résultat souhaité.

Pour le canal à grand gabarit, c'est le passage des péniches qui justifie principalement l'utilisation d'argile. Le fameux tapis d'argile utilisé par les pécheurs du nord.

paysage canal/article/xmedia/image_article/peche_au_coup/remou_peniche.jpg

Une petite péniche

paysage canal/article/xmedia/image_article/peche_au_coup/remou_peniche.jpg

Une petite pénicheet les petits remoux

Le tapis d'argile

La première étape est de récolter l'argile,c'est l'opération la plus difficile. Si elle est sèche et il faut presque un marteau et un burin pour la récolter, si elle est humide,elle pèse 10 fois son poids et devient une masse visqueuse.

Une fois récoltée, il faut la faire sécher et la tamiser. Cette opération se fera à l'aide de 2 tamis de différentes tailles pour casser les blocs d'argile dans le plus gros tamis et ensuite la réduire en poudre dans le second .

L'argile est maintenant prête à être utilisée. Mettre dans un grand seau 5 litres d'argile sèche,l'humidifier à l'aide d'un vaporisateur contenant de l'eau et de l'amande amère (dosage en fonction de la concentration du produit) et mélanger le fouillis. Cette opération doit se faire progressivement pour éviter d'obtenir une masse visqueuse que l'on ne pourra jamais lancer sur le coup. Il faut brasser l'argile pour obtenir un mélange de texture uniforme que l'on pourra lancer juste sur le coup.

Les avis diverges sur les avantages de ce tapis. Pour certains, il permet d'éviter au fouillis de disparaître au passage de la première péniche ou à la première éclusé. Faites le test, jeter une boule d'amorce avec du fouillis, vous constaterez rapidement que le fouillis quitte l'amorce pour se trouver 1 à 2 cm au dessus, maintenant créez un mouvement d'eau et vous verrez le fouillis suivre les mouvements de la masse d'eau.

Avec l'argile, le fouillis a beaucoup de mal à sortir de cette masse collante, il reste sur le coup plus longtemps et le poisson est obligé de fouiller pour le manger d'autant plus qu'il est endormi par l'amande amère. Le tapis devient un véritable garde manger.

Sur le tapis d'argile, je jette mes boules d'amorce. Personnellement, j'ajoute des pinkies et du fouillis dans mon amorce que je coupe avec de la terre de somme ou de la terre de taupinière comme je l'expliquerai plus bas.

De nombreux articles précises qu'il est inutile de mettre des asticots dans l'argile car une fois sur le fond l'asticot ne bouge pas. Je ne suis pas d'accord car le fouillis endormi ne bouge pas beaucoup non plus. Cela oblige le poisson à chercher et à fouiller sur le coup, les asticots comme le fouillis sont collés dans l'argile cela oblige le poisson a être plus vorace et cela crée une certaine compétition entre eux. Si vous avez 200 grammes d'esches sur le coup disponible sur 5 minutes, le poisson va se gaver facilement, s'il doit chercher, il restera plus longtemps et se précipitera sur les quelques esches disponibles à un moment donné.

Faite l'expérience de ne pas mettre d'asticots dans l'amorce mais uniquement dans l'argile, vous serez surpris par le nombre d'asticots découvert dans la bouche des poissons.

Voici donc les principales raisons d'utiliser un tapis d'argile cependant, certains pêcheurs évoque d'autres raisons.

Le tapis d'argile évite à l'amorce de s'enfoncer lorsque le fond est vaseux mais je ne vois pas pourquoi les boules d'argile qui vont s'enfoncer dans la vase empêcheront l'amorce de s'enfoncer à son tour sauf s'il y a 5 cm de vase.

Une autre raison évoquée : éviter que l'amorce descente sur un fond en pente

paysage canal/article/xmedia/image_article/peche_au_coup/remou_peniche.jpg

Les meilleures pêches sont réalisées après la deuxième cassure mais il arrive que cette cassure soit située a 12 ou 13 mètres ce qui oblige à amorcer lors de concours sur la pente ( hors concours , il vaut mieux changer de place sauf en période de frais ou le poisson remonte vers les bas fonds). Dans un tel cas il faut jeter l'argile à la pointe du scion et jeter les boules sous le scion. L'argile crée ainsi une barrière qui empêche l'amorce de glisser sur la pente. Toute la technique réside dans le fait de prendre sont fond et de maintenir la ligne à bonne distance. Il faut un certain temps pour trouver la bonne profondeur .Cela devint un art que seul des pêcheurs comme Alain dewimille ou jean pierre fougeat maîtrisent à la perfection .

Maintenant que le tapis d'argile est réalisé, il reste à préparer l'amorce et à mélanger la terre .J'utilise 2 types de terre: la terre de somme et la terre de taupinière.

La terre de taupinière

En hiver, ma préférence va à la terre de taupinière, elle est facile à trouver et surtout déjà préparée par dame nature. Il suffit de trouver une bonne pâture avec une terre bien grasse que madame la taupe aura préalablement tamisée pour moi. Contrairement à l'argile, il ne faut pas la stocker trop longtemps car elle va moisir si elle est dans un sac en plastic ou sécher si elle est à l'air libre. II est ensuite très difficile d'obtenir un taux d'humidité homogène sauf à passer beaucoup de temps à mélanger et à tamiser.

Dans tous les cas, il convient de surmouiller légèrement son amorce puis de mélanger progressivement la terre fraîche et ne jamais mouiller la terre et mettre de l'amorce ensuite on obtient une soupe noire qui détruit les propriétés mécaniques de l'amorce.

Les proportions de terre dépendent de la saison et de la force du courant, en hiver jusque 75 % du mélange et dans tous les cas au moins 25 % du mélange pour fixer l'amorce lors du passage des péniches.

La terre de somme

Elle est plutôt utilisée en été car elle est plus colorée que la terre de taupinière et plus nuagente. Elle permet lors du rappel nécessaire après chaque péniche de créer un nuage ocre quasiment permanent très apprécié des brèmes. Comme la terre de taupinière, elle est meilleure fraîche car elle possède un taux d'humidité uniforme. On la trouve principalement le long des routes dans les fossés ou sur les chantiers. Elle est très pure et de couleurs différentes selon les lieux de récolte, elle varie entre l'orange foncé et le beige. Contrairement à la terre de taupiniére elle permet à l'amorce de conserver une couleur claire ce qui la destine plutôt aux pêches estivales ou de printemps. Elle se prépare comme la terre de taupinière mais les risques de voir son amorce transformée en soupe sont moins importants.

Tamisée finement elle peut aussi servir à décoller et à conserver le fouillis. En régle générale, j'utilise la terre de somme dans des endroits profonds pour alourdir et appauvrir le mélange car en trop grande quantité, elle se comporte plûtot comme un dispersant.

Voici les principales utilisations de la terre ou de l'argile dans le nord. Je n'ai pas la prétention d'avoir tout écrit sur le sujet, les articles de Déclic pêche sont plus précis et plus complet, j'y découvre des choses intéressantes mais uniquement utilisé par les pêcheurs de concours et très peu par les pêcheurs du dimanche dont je fais parti.

Ce tableau de synthése vous permettra de différentier plus facilement les utilisations des différents type de terre:

.ARGILETERRE DE TAUPINIERETERRE DE SOMME
.. paysage canal/article/xmedia/image_article/peche_au_coup/remou_peniche.jpgpaysage canal/article/xmedia/image_article/peche_au_coup/remou_peniche.jpg
COULEURMarron clairnoireFoncée à beige
SAISONToutes les saisonsAutomne hiverPrintemps été
UTILISATIONRéaliser un tapis avant de jeter l'amorce avec des eschesSurmouiller l'amorce puis mélanger progressivement en mouillant si nécéssaire avec un vaporisateurSurmouiller l'amorce puis mélanger progressivement en mouillant si nécéssaire avec un vaporisateur
FONCTIONRéaliser un garde manger durable résistant aux mouvements d'eauAlourdir, appauvrir l'amorce, et coller les particulesAlourdir, appauvrir l'amorce, et coller les particules (moins collante que la terre de taupinière)
POISSONTousTousBrèmes principalement et gardons
REMARQUESTrés collante et difficile à doser. Attire les perchesMouillage difficile mais facile à récolterDispersant mais surtout nuagant

Une petite pénicheet les petits remouxUn grand merci à Fredlepêcheur qui a rédigé cet article