Bienvenue : profil - message - déconnexion
  1.  » Index des articles
  2.  » pêche au coup
  3.  » amorce

Présentation de la fiente

Dans le Nord de la France, c'est le produit par excellence pour la pêche du gardon. Les utilisateurs de ce produit sont très nombreux.

Son origine :

Ce sont les excréments du pigeon (pour ceux qui pourrait l'ignorer). La meilleure des fientes est celle des colombophiles qui pratiquent les concours, car ces oiseaux sont nourris le plus souvent avec des céréales de tout premier choix et mieux encore celle qui comporte des grandes quantités de chènevis, est de qualité supérieure.

Où la trouver :

Pour la fiente fraîche, j'ai deux solutions : La 1ère : le porte à porte chez le colombophile La 2ème : mettre une petite annonce dans les magasins où les colombophiles se fournissent en graines (cherche fiente de pigeon fraîche pour la pêche).

Sa couleur :

C'est un produit qui est de couleur verdâtre, quand elle est fraîche et grise quand elle est sèche.

Son utilisation :

Fraîche, elle est destinée pour la pêche de fond des grands canaux. A part le gardon, vous pouvez l'utiliser pour la brème (mais là, c'est une histoire de goût). Incorporée à votre amorce, elle va assouplir votre mélange et va avoir un effet semi collant. Vous pouvez, l'incorporer à hauteur de 30 %, car sa valeur nutritive est nulle. Sèche elle est dispersante et vous la réserverez pour les petits canaux et les étangs à grande dominance de gardons dans des proportions de 10 à 20 %.

Sa récolte et sa préparation :

Pour récolter la fiente une seule solution, un grattoir et on ramasse le tout dans le pigeonnier. Puis vient sa préparation, pour la fraîche : je mets le tout dans une grande bassine, et je lui ajoute de l'eau bouillante, après refroidissement je tamise sur une grille très fine pour éliminer les déchets, puis je prends ce dont j'ai besoin pour ma pêche, le reste au congélateur. Pour la sèche, la première solution est de lui ajouter de l'eau bouillante tout comme pour la fraîche. Mais la solution la mieux adapter, reste de lui ajouter du chènevis moulu cuit.

Sa conservation :

Pour la fiente fraîche, la seule solution est de la conserver au congélateur, faire des parts et les utiliser au fur et à mesure de vos besoins. Sèche, sa conservation est plus délicate, le moindre coup d'humidité et direction la poubelle. Pour la conserver utiliser des sacs de congélation fermé bien hermétiquement.

Voilà, en espérant que cela pourra aider les débutants et ceux qui auraient des a priori sur ce produit.

Un grand merci à Chasstony qui a rédigé cet article