Bienvenue : profil - message - déconnexion
  1.  » Index des articles
  2.  » bonus
  3.  » liste des espèces

La carpe : poisson trophé

S'il existe un poisson énormément respecté par tous les pêcheurs: c'est bien la carpe. La carpe: poisson trophée, mais aussi appelé poisson bonus en concours (parce si vous en ramenez une dans la bourriche en concours son poids a toutes les chances de faire la différence). Ces dernières années, la pêche spécifique de ce poisson c'est énormément développée. Maintenant des pêcheurs pêchent exclusivement ce poisson! Il est donc normal que l'on se penche de plus près sur cette espèce.

CARACTERISTIQUE

Son identité:

nom scientifique: Cyprinus carpio Nous l'appelerons plutôt carpe commune pour les francophones et carp pour les anglophones: pour une fois le nom anglais n'est pas trop dur à mémoriser. Elle fait partie de la famille des Cyprinidés: au même titre que le gardon.

Sa description:

Il existe deux types principaux de carpes:

carpe miroir carpe miroir/article/xmedia/image_article/espece/mini_Image7.jpg

ECOLOGIE

Son habitat:

La carpe vit surtout dans les eaux stagnantes ou les cours d'eau à faible courant, on les trouvera par exemple dans les parties calmes des étangs ou bras d'une rivière. Elles préféreront un fond vaseux ou de sable où la végétation aquatique est présente. Il faut donc rechercher en priorité les zones calmes.

Son alimentation:

Elle se nourrit essentiellement de petits mollusques, comme des vers ou des larves d'insectes qu'elle trouve dans la vase, mais aussi de débris végétaux. Pour se nourrir la carpe fouille le fond méthodiquement. Ces fouilles sont facilement repérable: elles sont caractérisées par de gros chapelets de bulles qui remontent à la surface. C'est une information à prendre en compte avant de choisir votre poste: observez les signes d'activités qui révèlent leurs présences. Mais ces fouilles peuvent aussi vous indiquer que les carpes sont belles et bien sur votre coup et qu'elles sont en plus à la recherche de nourriture!

Son mode de vie:

La carpe est plutôt active au crépuscule, mais aussi la nuit: c'est pourquoi de nombreux carpistes la pêche la nuit dans des zones prévus à cet effet. Renseignez-vous avant de pêcher de nuit: elle est interdite, seules des zones lui sont réservées. On la trouvera surtout au fond, et quelques fois dans des eaux peu profondes mais réchauffées par le soleil. Par contre l'hiver, elle s'enfouie dans la vase: sa pêche devient donc impossible.

Sa reproduction:

La carpe fraye juin-juillet (selon le climat) dans des zones d'eaux peu profondes. Pendant la période de frai, il n'est pas rare d'observer des carpes naviguant en surface et effectuant des parades amoureuses ou des sauts: mais pas la peine de sortir vos cannes dans des cas comme cela, vous n'en piquerez pas une! Contentez vous d'observer cette magnifique agitation. Une femelle peut pondre plusieurs milliers d'oeuf, et cela au milieu de la végétation. Le développement des petits mettera entre 3 et 8 jours.

SA PÊCHE

Quand on parle de la pêche de la carpe, tout le monde pense immédiatement aux carpistes avec leurs batteries de cannes et tout le matériel qui va avec. Mais de nombreux sites expliquent déjà tout cela très bien, ici sur Pechemaniac nous allons parler de la pêche de la carpe à la grande canne: technique déjà beaucoup moins connu. Et oui!! il est possible de s'attaquer aux carpes avec une canne au coup, sans lancer ni détecteur! on recherchera bien entendu pas les spécimens de 20 Kg (quoique!!, le record avec une canne à emboitement est actuellement de 19.7Kg, et c'est vrai, c'est Gérard Trinquier qui le détient, les lecteurs du magasine " Déclic pêche " doivent me croire : les photos y sont parus, ayant rencontré ce grand et très sympathique pêcheur, je dis bravo Gérard), mais des carpes de 2-3 Kg voir plus avec un peu d'expérience et canne assez costaude. Nous allons traiter maintenant superficiellement le sujet, voir l'article technique: la carpe au coup.

Choix du poste:

Lorsque l'on veut prendre des carpes, il faut savoir perdre un peu de temps pour l'observation, car pour les prendre mieux vaut pêcher sur leur territoire. Il faut donc chercher les zones où sont présents des signes d'activités: fouilles, sauts, et l'on peut même parfois apercevoir des carpes patrouillant en surface. L'observation est le meilleur conseil que l'on peut vous donner, ainsi que prospecter les zones les plus calmes en priorité!

Montage:

Lorsque l'on pêche la carpe au coup, il faut pêcher avec des flotteurs un peu spécifique: c'est à dire plutôt trapu mais léger (environ 0,80g) et possédant un antenne épaisse, permettant d'escher des appats lourds au bout de l'hameçon, de toute façon avec les carpes les touches sont franches! Il faut bien évidemment utiliser des nylon, en conséquence avec la puissance de la bête: au minimum un 14/°°, ainsi qu'un hameçon de 12-16.

Esches et amorce:

En ce qui concerne l'amorce, elle doit plutôt être riche en calorie (biscuit gras, tourteaux ...) et ne pas trop travailler pour ne pas attirer les petits poissons: n'oublions pas que l'on cherche le gros. Lorsque l'on cherche la carpe il faut aussi agrainer des graines (maïs, blé, ..), des asticots dont elles raffolent et il existe aussi depuis peut des pellets.