Bienvenue : profil - message - déconnexion
  1.  » Index des articles
  2.  » bonus
  3.  » liste des espèces

La brème : poisson bonus

Si vous êtes amateur de grosses bourriches, vous êtes forcement fan de brèmes. Les "plateaux", comme sont surnommées les grosses brèmes à cause de leur formes, font partie des jolies prises qui donnent des jolies bourriches!! Bien que la brème ne soit pas le poisson ayant la plus grosse défense, sa mise à l'épuisette n'est pas toujours aisé et procure beaucoup de sensations, surtout que pour pêcher la brème: il faut pêcher fin. En effet, les plus gros spécimens atteignent les 70cm et avoisine les 6Kg, et il possible de prendre régulièrement des brèmes de 40-60 cm pour des poids compris entre le kilo et les deux kilo et demi!! tout de même suffisant pour passer une bonne journée au bord de l'eau. Alors j'espère que tout le monde respecte la brème en tant qu'adversaire de taille, et je souhaite que toutes les espèces aient les mêmes valeurs aux yeux des pêcheurs: il n'y a pas d'espèces plus nobles que les autres!!

CARACTERISTIQUE

Son identité:

nom scientifique: Abramis brama, soit brème commune dans le language courant. Et pour les plus anglais d'entre vous, vous pourrez l'appelez Common bream!!

Sa description:

Sa forme n'a rien de banal!!

breme

ECOLOGIE

Son habitat:

Les brèmes colonisent plutôt les eaux calmes, aux fonds vaseux ou de substrat limoneux. C'est pourquoi on les trouvent surtout dans le cours inférieurs des cours d'eau, là où le courant est lent et la rivière large. Elles sont aussi présentes en nombres dans les lacs et étangs, surtout ceux où la végetation est dense.

Son alimentation:

Elles se nourrissent de vers, de petits mollusques, de larves d'insectes qu'elles cherchent en fouillant le fond, elles mangent aussi des débris végétaux qu'elles trouvent sur le fond. La brème est un poisson fouisseur, et il faut dire que la nature l'a dotée d'une bouche protractile qu'il lui permet de fouiller énormement le fond.

Son mode de vie:

La brème est un poisson grégaire, elles vivent en bancs de nombreux individus, surtout en ce qui concerne les petites brèmes, souvent appelées "plaquettes". Le jour, elles ont plutôt tendance à rester sur le fond, c'est seulement la nuit qu'elles évoluent plus près de la surface. En ce qui nous concerne nous, pêcheurs, c'est surtout au sur le fond que nous allons la rechercher!! Dans les étangs, on les trouvera assez près de berges, tandis qu'en rivière elles auront tendance à se tenir plus au large.

Sa reproduction:

elle se déroule de mai à juin dans une eau d'environ 17°C dans des zones peu profondes près du bord. Durant le frai l'agitation est intense auprès des berges, des grandes concentrations de brèmes se forment et donnent lieu à une frénésie exceptionnelle au ras de la surface. Il m'est arrivé un jour d'assister à se genre de spectacles que nous offre la nature, et je peux vous dire qu'il est magnifique de voir des dizaines de gros plateaux nageants et remuants en surface, formant un magnifique balai: dans ces cas là, on laisse les cannes dans le coffre et on assiste seulement en tant que spectateur à toute cette agitation. La ponte se fait parmis la végétation, une femelle peut pondre jusqu'à 60000 oeufs dont le dévelopement durera 5-7 jours.

SA PÊCHE

Choix du poste:

Les meilleures postes pour la brème sont les zones où le fond est plat (pas d'obstacle sur le fond) avec une profondeur d'environ 3-4 mètres. En rivière, il faut prévilégier les coulées régulières.

Esches et amorce:

Les amorces a brème sont de couleur claire, le jaune est la couleur a prévilégier: les colorants traçants, formant un nuage persistant donnent de très bon résultat. Dans une bonne amorce à brème, il faut penser à tous les dérivés du maïs, de la farine aux touteaux!! L'esches de prédilection est l'asticot blanc, ou certain jour les pinkies rouges ou un bouquet de vaseux (quand elles sont plus difficile). Il arrive parfois que se soit un grain de maïs qui les tente plus: c'est pourquoi il faut prévoir un choix varié d'appats. Il faut ensuite trouver ce qu'elles préfèrent.

action de pêche:

La brème se pêche sur le fond, et il faut souvent laisser trainer très largement son bas de ligne sur le fond, jusqu'à 40-50 cm. Et lorqu'on la pêche en rivière, il faut ralentir, voir même stopper la coulée de l'esche car la brème aime bien avaler une esche immobile sur le fond. Il faut donc pratiquer la pêche dit à caler (voir page technique correspondante).