Bienvenue : profil - message - déconnexion
  1.  » Index des articles
  2.  » bonus
  3.  » Interview

Mister David EWING par Fetetriste

1>>David raconte nous tes début à la pêche.

Comme beaucoup des jeunes, j'ai démarré la pêche en vacances au bord de la mer. A 4 ans j'ai commencé à pêcher la friture en mer et à 7 ans, je me suis lancé dans la pêche aux brochets et truites, abondantes en Ecosse. A l'age de 10 ans j'ai trouvé deux livres dans mon bibliothèque municipale, Billy lane's float fishing et un nouveau Ivan Marks on Match Fishing. Sans savoir pourquoi, j'étais attiré par un univers étrange, asticots, casters, gardons et brêmes et j'ai pris la décision de devenir un pêcheur au coup, assez rare pour un Ecossais!

Je me suis renseigné et j'ai trouvé un club de pêche au coup, Kirkintilloch Match Angling Club. La j'ai rencontré Alasdair Kier et Terry Day qui m'ont a appris la vrai pêche au coup.

A l'age de 14 ans j'ai participé à des concours seniors et à 15 ans j'étais champion junior et senior d'Ecosse. A 16 ans je participe à mon premier championnat du monde! Les 4 années qui suivent je finis mes études en Ecosse et je pêche partout avec l'équipe, un grand apprentissage! Puis à l'age de 22 ans j'ai déménagé en France, dans les Alpes du sud à Embrun. J'ai continué la pêche, évidement, et j'ai monté une petite école de pêche dans les Alpes à la Grande Ferme à Embrun!

A 24 ans j'ai contacté La Pêche et les Poissons, à l'époque de Daniel Maury et Gilbert Bordes. Daniel a publié mon premier article en France "A l'anglaise, restez debout" et ma carrière "journalistique" était lancé.

La pêche et les poissons puis le Canard du Pêcheur depuis sa création et finalement Déclic Pêche cela fait 20 ans maintenant que j’écris sur la pêche en France!

Aujourd'hui j'habite à Godalming, dans le Surrey, je suis marié, ma femme s'appelle Maureen et j'ai 4 enfants, 3 filles, Ruth, Rachel et Lucy et P'tit Dave. Je travaille comme prof. de géo. Je m'occupe aussi du coaching de la pêche pour la ville. Jusqu'à l'année dernière je faisais un ou deux concours par semaine mais dernièrement j'ai pris plus de temps pour aller à la pêche avec P'tit Dave et mes filles. Je pêche une ou deux fois par semaine quand je travaille et 5 ou 6 fois par semaine pendant les vacances scolaire! Heureusement ma femme et mes enfants aiment la nature quand il fait beau et les filles aiment surtout que j'amène P'tit Dave avec moi même quand il fait très mauvais!

Je viens souvent pêcher en France, 5 fois par ans au moins et je suis très attaché a la pêche dans la Somme, une belle rivière et sa vallée décorée avec les lacs magnifiques ou la pêche n'est pas toujours facile et c’est justement l'intérêt!

2>>P'tit Dave doit être fier de son père, être souvent à la pêche avec toi doit le satisfaire non? Et pour un père pêcheur avoir son fils avec lui à la pêche doit être un bonheur?

Mon père n'était pas pêcheur et j'ai fait mon chemin comme jeune pêcheur tout seul. Ce n'est pas le cas pour P'tit Dave, cet après midi, par exemple, nous avons montées nos lignes pour le weekend ensemble. C'est bien pour moi autant que pour lui. Dans une famille de 4 filles je ne suis pas tout seul à lutter pour le droit de pêcher. Il faut être conscient du danger de "forcing" dans un sport et je ne veux pas de ça, bien sur! Dave n'as pas du tout l'air de s'ennuyer a la pêche pour le moment… alors tout va bien.

3>>Quelle est ta technique favorite et pourquoi?

J'essaye surtout d'être polyvalent en technique. J'aime toucher à tout et je me force de faire des pêches assez variées au cours d'une année. J'adore pêcher les nouveaux parcours pour le challenge. Par exemple, j'ai tout récemment pêché la Tamise sur sa partie influencée par les marées à la demande d'une revue de pêche anglaise. J'ai pêché au flotteur plat dans un courant qui changer tous les 20 minutes à marée descendante et j'ai réussi une belle pêche très technique sur un parcours que je ne connaissais pas du tout auparavant! J'aime ça.

Si je dois choisir une technique qui m’apporte énormément de plaisir c'est le coulissant, pour le vrai art de la pêche à l'anglaise c'est le top!

4>>Te connaissant un peu et connaissant ton amour pour la pêche, qu'est ce que cela te procure lorsque tu es au bord de l'eau?

C'est la passion, pour moi la pêche c'est ça. Je connais pas mal des compétiteurs qui n'aime pas la pêche en dehors des concours, ce n'est pas mon cas. J'aime pêcher en concours, entre amis, avec mon fils… ou tout seul… j'aime pêcher. Je pêche toute l'année et j'aime les pêches difficiles d'hiver même plus que les grosses pêches d'été.

5>>De tous les pays ou tu as pêché, lequel préfères tu pour sa richesse piscicole?

La France. Vous avez une richesse piscicole énorme dans vos fleuves et rivières. Le domaine public en France offre une ressource sans comparaison d'ailleurs. Prends la Seine comme exemple, quelle rivière! En 2005 j'ai pêché a Poses, près de Rouen. En 2006 j'ai réservé une semaine de pêche à Grisy sur Seine, près de Nogent. La même rivière avec des pêches super intéressantes sur des centaines des kilomètres. C'est formidable, non?

En Angleterre les pêcheurs abandonnent les rivières pour pêcher dans les fisheries… ça ne risque pas d'arriver en France et c'est une bonne choses!!! Demande à Dave Vincent ou Jan, chaque fois qu'ils viennent pêcher en France ils sont épatés par la qualité de vos rivières. Dernièrement nous avons pêcher la Marne ensemble, vraiment magnifique! Des poissons sauvages, des pêches très variées, le pied! Eté 2006 je retournerais pêcher la Durance dans les Alpes… les pêches de rêve dans une cadre grandiose! Partout dans l'hexagone vos rivières sont des vrais trésors nationaux et il faut être fier de ça!

6>>Quel est ton plus beau souvenir de pêche et le pire?

Plus beau? C'est quand mon héros Ivan Marks est venu pêcher en Ecosse dans l'ancien tournoi des 4 nations. J'ai pêché pour l'équipe nationale et nous avons reçu une leçon "gravissimo" par Ivan… qui a remporté le concours avec plus de 20 kilos des gardons en pêchant a 40 mètres du bord au waggler… génial!

Le pire c'était le championnat du monde en Angleterre a Stratford. Je me suis entraîné sur la rivière pendant 3 mois avant le concours et j'étais confiant. Un orage la veille du concours a changé la rivière complètement, résultat j’ai pris une tole le lendemain sur une rivière en crue … en début septembre! La j'ai appris que la pêche est souvent cruelle comme sport. Tu peux t'entraîner tous ce que tu veux mais la réussite n'est jamais donnée à la pêche!

7>>Quel est ton plus gros défaut a la pêche? Je crois le connaître....

Ah tu me connais trop bien Laurent. En vrai je suis un "maniac" de rangement. J'aime les choses bien propre et en ordre. De nos jours je pêche que sur les quais en béton pour éviter de salir les pieds de ma station, et j'insiste que le quai soit balayé avant mon installation. Pareil pour mes lignes, aujourd'hui j'aime tellement mes lignes toutes belles que je refuse de les mettre dans l'eau. J'aime mieux les tenir au ras de surface pour admirer d'avantage mes beaux montages. Pour chaque dimanche au bord de l'eau je passe six ou sept weekends à préparer mes lignes et nettoyer mon caisson avec un mini-aspirateur

L'amorce aussi c'est a bannir a tout pris, les mains sales, j'ai horreur de ça! Idem pour les esches, fini les vers de terres et les pellets qui chlinguent! Aujourd’hui je pêche souvent avec des lamelles de savon ou même des tranches de citron tout frais et ça sent bon!

Quoi??? Tu ne me crois pas? BORDELIQUE? MOI?…… OK je suis un petit peu bordélique mais ça ne me gène pas trop a la pêche! J'ai l'habitude!

8>>Pour les prochains championnat d'Europe a Rieux, quelles nations vois tu sur le podium?

Angleterre, France et Hongrie avec Pologne, Italie et le Pays bas en poursuite. J'espère surtout que la saison 2006 sera bonne pour l'équipe de France, elle le mérite!

9>>Comment peux tu expliquer que la pêche ne soit pas aussi populaire en France par rapport a l'Angleterre?

Je crois que la pêche est en gros aussi populaire en France que chez nous. Ca existe toujours en France le pêcheur généraliste, celui qui pêche le carnassier en hiver et le blanc en été. Vous avez d'avantage de pêcheurs en mer. Les carpistes vont bien dans les deux pays. C'est dans la pêche au coup et surtout de compétition ou l'écart est très marqué.

D'abord je crois que la géographie de chaque pays joue un rôle important. Pour une population similaire, la France est trois fois plus grand que l'angleterre. Alors vous n'avez pas la même pression de pêche, ce qui est une bonne chose bien sur, mais vous n'avez pas la même demande pour la pêche en chaque région. Cela gène sur plusieurs niveaux. D'abord pour ceux qu'y veulent créer les nouvelles fisheries, c'est plus difficile de drainer un nombre des pêcheurs suffisant pour réussir commercialement en France que chez nous. Les fisheries ont beaucoup aider à re-dynamiser la pêche en Angleterre mais elles ne vont pas jouer la même rôle en France, c'est sur! Pareil pour les compétiteurs, si tu veux progresser il faut voyager énormément pour trouver les concours de niveau en France : résultat, les concours deviennent très très cher. Chez moi, dans un rayon de 50 km, je peux trouver les bons concours tous les jours de la semaine si je veux!

Vous avez aussi des limitations dans les technique en compétition. Chez nous on est libre de pêcher comme on veut et ça c'est une bonne choses pour la compet. C'est plus intéressant, les concours libres. D'être confronté par un grand éventail de tactiques et options à chaque compétition est très motivant. Cela évite les pêches "stéréotypée" ou tout le monde pêche sur le tas avec des melons à 13m weekend sur weekend.

Les techniques comme le feeder sont bien développées chez nous. Les innovations en technique et équipement viennent souvent de la compétition et puis sont "filtré" au grand public, comme dans beaucoup de sports d'ailleurs. Et en France ça manque en dehors de la canne au coup. Qui est le meilleur pêcheur Francais au feeder? Ce n'est pas un question qu'on me pose souvent! Mais il ne faut pas non plus chercher d'imiter tout ce qui se passe en Angleterre, chaque pays est différent, les parcours sont différents, la culture de la pêche est différente… Une exemple, vous pêchez sur trois heures en compétition, nous pêchons sur 5 .. !

Non, je ne crois pas que l'avenir de la pêche en France existe vraiment avec les fisheries. Je crois plutôt que le bon coaching, les CSD dynamiques prêt à aider les jeunes compétiteurs, d'avantages de concours ouverte en technique et réaliste en ce qui concerne les limitations d'esches… En bref il faut garder tous qui est bon dans notre monde de compétition et construire pour l'avenir plutôt que démolir le présent. Facile à dire, je le sais mais …. c'est le challenge pour les dix ans a venir!

10>>Passons a une question qui me trote depuis un moment, pour toi entre Fred et Dave Vincent lequel gagnerait le championnat du Monde de Ronflement?

Sans doute Dave Vincent. Chaque fois que je dois partager une chambre avec Dave c'est une nuit blanche garantie. Vous avez que 30 secondes pour s'endormir avant le premier ronflement et après… bonjours les dégats! C'est incroyable! Fred est fort en ronflement mais il lui faut encore 20 ou 25 kilos en ventre pour être vraiment au sommet comme Dave.

11>>Prêt pour une revanche en seine Feeder Vs Canne?? Car certains maniacs dont je tairais le pseudo (n'est ce pas Rejou et Quiverman) se foute de moi après la raclée que tu m'as mise a Port Mort.

QUAND TU VEUX!


Voila pour l'interview de David, un grandddd grand merci a toi, par contre tu parles tres bien français mais ton écrit laisse à désirer :lol: Je me suis bien marré en corrigeant l'interview :P

Et quand tu veux ou tu veux pour la revanche ;)


Pour réagir à cette interview, c'est par ici : sur le forum =>Interview de MISTER DAVID EWING et P'TIT DAVE